Les problèmes d’implants dentaires les plus fréquents

Les problèmes d’implants dentaires les plus fréquents

L’implantation est une chirurgie qui rend la zone autour des implants dentaires sensible que ce soit à la douleur ou aux infections. Pour assurer une guérison complète des plaies, il faut respecter certaines mesures d’hygiène. Ainsi, il ne faut jamais toucher aux plaies ni aux points de suture. Pour les nettoyer, il est plutôt recommandé d’utiliser un bain de bouche. Lors du brossage des dents naturelles, il faut éviter d’accrocher les plaies. Aussi, certains effets secondaires ne sont pas rares pendant les 24 heures suivant la chirurgie. Parmi ceux-ci on retrouve des gencives enflées, des saignements et de la douleur.

La guérison, suite à la pose d’implants dentaires, prend plusieurs mois puisque le titane de l’implant doit fusionner avec l’os pour obtenir un résultat équivalent à une dent naturelle. Il se peut que cela chamboule votre alimentation puisque, pendant cette guérison, il vaut mieux que l’implant n’ait pas à mastiquer. Alors dépendamment de l’endroit où il se trouve sur votre mâchoire et du nombre de dents qui ont été remplacées, il se peut que vous deviez adapter votre mastication ou choisir vos aliments en conséquence pour ne pas mastiquer avec vos nouveaux implants. Cette période de guérison post chirurgie d’implantation dentaire se passe bien dans la très grande majorité des cas, mais il arrive que des problèmes surviennent.

Une infection

Une infection à la suite de la pose d’un implant est étroitement liée à l’hygiène bucco-dentaire. Les gencives, affaiblies par la chirurgie, sont plus sensibles aux infections. Le brossage quotidien et l’usage de la soie dentaire en sont d’autant plus importants, même s’ils peuvent être compliqués par la présence de plaies. Non, seulement les problèmes d’hygiène peuvent retarder la guérison des plaies, mais ils peuvent avoir des répercussions pouvant aller jusqu’à l’échec de l’implantation.

Un rejet de l’implant par le corps

Contrairement à l’infection, cette cause de problème est hors du contrôle de toutes les parties prenantes. Elle ne résulte pas d’un manque d’hygiène et n’a rien à voir non plus avec la qualité de la chirurgie. Le corps humain est programmé pour chasser les substances qu’il considère comme étrangères, la matière constituant l’implant (le titane) n’est pas une matière qui se retrouve naturellement dans le corps. Le corps ne rejette habituellement pas le titane et ne le considère pas comme une substance étrangère. L’implant peut alors fusionner avec l’os comme une véritable racine de dent. Mais, il existe des exceptions. Certaines personnes rejettent le titane et l’implant doit alors être enlevé. Malheureusement, il est impossible de prévoir si votre corps acceptera ou rejettera le titane.

Des problèmes pendant la chirurgie

Certains problèmes peuvent être liés à la chirurgie comme des dommages aux nerfs, une stabilité primaire insuffisante de l’implant, une perforation des structures anatomiques voisines.

Des guérisons incomplètes

Les cellules dans le tissu entourant l’implant dentaire peuvent se nécroser (mourir). La gencive, dans la même région, peut reculer en mettant à la vue l’aboutement en métal de l’implant. Il peut y avoir un échec de la cicatrisation.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des