COVID-19: pas de cas au centre correctionnel de Cowansville

Photo de Vincent Lambert
Par Vincent Lambert
COVID-19: pas de cas au centre correctionnel de Cowansville
Toutes les mesures nécessaires ont été prises dans les établissements fédéraux de détention, y compris à Cowansville, pour empêcher la propagation du coronavirus. (Photo : Le Guide - Archives)

PÉNITENCIER. La pandémie actuelle de la COVID-19 frappe de plein fouet le pays comme bien d’autres d’ailleurs. Si des gens testés positifs ont été dans des lieux publics, aucun cas n’a été confirmé, vendredi, dans les établissements de Service correctionnel Canada (SCC), ni même au pénitencier de Cowansville.

Dans un échange de courriels la semaine dernière, le SCC a indiqué au journal Le Guide qu’il s’engage «à assurer la sécurité de ses employés, des détenus et du public dans l’ensemble de ses installations».

«Le SCC a des équipes de services de santé spécialisées dans ses établissements et est prêt à traiter les cas de grippe ou d’autres maladies respiratoires, comme la COVID‑19, a fait savoir la conseillère en communication, Esther Mailhot. Nous restons en contact étroit avec les autorités de santé publique et nous sommes bien placés pour prendre toute autre décision clinique ou opérationnelle nécessaire.»

Pour s’assurer que la COVID-19 ne s’immisce pas dans ses établissements fédéraux, le SCC a prolongé la suspension des visites de détenus, de toutes permissions de sortir (sauf celles nécessaires pour des raisons médicales), des placements à l’extérieur accordés aux délinquants et tous les transfèrements interrégionaux et internationaux des détenus.

«Cette suspension sera réévaluée continuellement, a affirmé Mme Mailhot. D’autres options sont offertes aux détenus pour maintenir un lien avec leur famille, leurs amis et leurs réseaux de soutien tels que la visite par vidéoconférence et par téléphone. S’il s’agit de services critiques pour lesquels il faut entrer dans un établissement, les personnes concernées sont soumises à une vérification active avant d’entrer.»

Le SCC, qui dispose d’un plan d’urgence dans chacune de ses unités opérationnelles pour intervenir en situation de crise et pour gérer les urgences sanitaires,  travaille en collaboration avec les autorités de la santé publique. Ainsi, les personnes présentant des symptômes liés à la COVID-19 sont évaluées et reçoivent des interventions cliniques immédiates comme les tests de dépistage, si nécessaire.

«Nous avons des mesures d’hygiène en place comprenant l’hygiène des mains, le nettoyage, la désinfection, les pratiques appropriées pour la buanderie et les processus adéquats d’élimination des déchets, a assuré la conseillère en communication. Le SCC collabore avec les laboratoires de santé publique provinciaux et territoriaux pour s’assurer que les personnes faisant l’objet d’une enquête pour la COVID-19 sont confirmées ou exclues par des tests de laboratoire. Nous continuons de collaborer avec nos partenaires […] pour prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité de tous.»

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des