Secteur Bedford: les huit maires reconnaissent l’urgence d’une revitalisation régionale

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Secteur Bedford: les huit maires reconnaissent l’urgence d’une revitalisation régionale
Le taux de croissance de la population du pôle géographique de Bedford est à la baisse depuis plusieurs années. (Photo : L’Avenir & Des Rivières – Archives)

MUNICIPAL. Les maires des huit municipalités du pôle géographique de Bedford ont discuté, jeudi dernier en téléconférence, de la pertinence d’établir un plan d’action à court terme pour revitaliser cette région. 

Les directeurs généraux des municipalités concernées (Bedford, Canton de Bedford, Saint-Armand, Pike River, Stanbridge East, Stanbridge Station, Notre-Dame-de-Stanbridge et Saint-Ignace-de-Stanbridge) ont également pris part à cette rencontre virtuelle.

L’adjointe de la députée provinciale de Brome-Missisquoi, de même que le préfet, le directeur général et cinq directeurs de services de la MRC se sont par ailleurs joints aux intervenants à titre d’observateurs.

«La rencontre s’est déroulée sur une note très positive, avec plein d’interventions constructives. Tous les maires ont fait preuve d’une belle ouverture et ont démontré de l’intérêt pour le projet de revitalisation», indique Daniel Tétreault, maire de Notre-Dame-de-Stanbridge et co-instigateur de cette démarche.

Son collègue Gilles St-Jean, du Canton de Bedford, abonde dans le même sens.

«Tout le monde est prêt à collaborer et à travailler ensemble pour améliorer le sort de la région de Bedford», signale-t-il.

Court terme

Les élus municipaux participants ont également convenu de confier à une firme spécialisée l’élaboration d’un questionnaire devant permettre de sonder la population des huit municipalités.

«Au lieu d’imposer notre vision des choses, nous allons demander aux citoyens de nous faire part de leurs besoins, attentes et préoccupation. On va ensuite partir de ça pour bâtir notre plan de match», précise M. Tétreault.

Ce dernier insiste sur l’importance d’élaborer un scénario à la fois utile et facile d’application, «plutôt qu’un plan de match qui va rester sur les tablettes».

Un comité de travail, regroupant les maires Caroline Rozetti (Saint-Armand) Yves Lévesque (Bedford) et Daniel Tétreault, de même que les directeurs généraux Marie-Josée Lamothe (Saint-Ignace-de-Stanbridge) et Bertrand Déry (Stanbridge Station), aura notamment pour mandat de dénicher la firme et d’assurer le suivi du dossier.

«Les membres du comité se réuniront en juillet pour mettre les choses en marche. Des rencontres régulières entre les DG municipaux sont également prévues afin d’identifier les achats et les services pouvant faire l’objet d’une mise en commun de manière à réduire les coûts d’opération», ajoute le maire de Notre-Dame-de-Stanbridge.

Les maires des huit municipalités ont par ailleurs rendez-vous, le 20 août prochain, pour prendre connaissance du questionnaire qui permettra de définir les bases du plan de revitalisation régional.

«J’ai rencontré les gens du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation, l’automne dernier, afin de vérifier si des fonds gouvernementaux étaient disponibles pour aider les municipalités à lutter contre la dévitalisation. Les huit administrations municipales seront également mises à contribution, tout comme la MRC de Brome-Missisquoi par l’entremise du fonds du pacte rural», poursuit M. Tétreault.

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Yvan Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Yvan
Invité
Yvan

Sortez les camions de vos villes et villages les weekends…