L’Auberge du lac Champlain sérieusement endommagée

Par Stéphanie MacFarlane
L’Auberge du lac Champlain sérieusement endommagée
Les flammes ont lourdement endommagé l'Auberge du lac Champlain. (Photo : Patrick Taillon)

FAITS DIVERS. Les activités de l’Auberge du lac Champlain, située sur l’avenue de Venise Ouest à Venise-en-Québec, sont suspendues jusqu’à nouvel ordre. L’endroit a été le théâtre d’un intense incendie vendredi dernier. Les pertes sont importantes.

Une employée de l’établissement hôtelier a remarqué la présence de fumée qui s’échappait à l’avant de la bâtisse. Il était environ 11h45, vendredi, lorsque les pompiers ont été appelés.

«À notre arrivée, le feu s’était propagé à l’entretoit. On voyait de la fumée et des flammes», souligne Patrick Sauriol, directeur du Service de sécurité incendie (SSI) de Venise-en-Québec.

Les pompiers sont parvenus à contenir le brasier dans le secteur où il avait pris naissance. Toutefois, les dommages causés par les flammes, la fumée et l’eau sont importants, poursuit M. Sauriol. Au moment d’écrire ces lignes, la valeur des pertes n’avait pas encore été quantifiée.

Entraide

Les pompiers de Venise-en-Québec ont pu compter sur l’aide du SSI de Saint-Georges-de-Clarenceville et d’Henryville. Les sapeurs de Bedford sont aussi venus en renfort avec leur échelle aérienne, de même que Saint-Armand, qui a notamment fourni son système de remplissage de bonbonnes d’oxygène. «Au total, une cinquantaine de pompiers était sur les lieux. En raison de la chaleur accablante vendredi, on a dû faire une rotation fréquente des équipes, mais ça a bien été», indique Patrick Sauriol.

L’incendie a été considéré comme maîtrisé vers 15 heures, mais les pompiers ont été présents sur les lieux de l’intervention durant près de sept heures, poursuit M. Sauriol. Une partie de l’avenue Venise Ouest, qui est aussi la route 202, a été fermée par le ministère des Transports durant l’intervention des services d’urgence.

La cause du brasier n’a toujours pas été identifiée. Une enquête est en cours pour tenter de l’établir, enchaîne Patrick Sauriol.

Ce dernier souligne que personne n’a subi de blessures, tant chez les pompiers que chez les civils. D’ailleurs, à l’arrivée des secours, les employés et les clients de l’Auberge du lac Champlain avaient évacué le bâtiment.

Durs lendemains

Le lendemain de l’incendie, Samantha Baertschi, directrice générale de l’Auberge sur le lac Champlain, a annoncé sur la page Facebook de l’établissement hôtelier que ce dernier fermait ses portes pour une durée indéterminée.

«Ce qui est souhaité, c’est de repartir les opérations le plus rapidement possible. Tout va découler des experts en sinistre et des assurances. C’est la prochaine étape qui va nous en dire plus sur la suite», mentionne Mme Baertschi, en entrevue téléphonique avec Le Canada Français.

L’accès aux chalets qui se trouvent devant l’Auberge est aussi suspendu pour la sécurité des clients. «Il n’y a pas d’électricité et la charpente de l’auberge est maganée», enchaîne la directrice générale.

Remerciements

Malgré l’ampleur des dommages, cette dernière se réjouit qu’il n’y ait pas eu de blessés. «Il n’y avait pas plusieurs clients présents sur le site. On se trouvait entre le check-out et le check-in», poursuit-elle. Mme Baertschi remercie d’ailleurs les pompiers pour leur travail.

Malgré la COVID-19, Samantha Baertschi mentionne que les affaires se déroulaient rondement.

«Ça allait très bien. On était tous très positifs. Ce n’est pas juste pour l’Auberge, mais pour tout Venise-en-Québec», conclut-elle. Rappelons que l’Auberge du lac Champlain a été inaugurée en juin 2013. L’établissement compte huit chambres et le site est également doté de sept chalets. L’Auberge fait partie du centre de villégiature Venise-sur-le-lac.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des