Passerelle des Pionniers: Farnham entend demander un deuxième avis

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Passerelle des Pionniers: Farnham entend demander un deuxième avis
Sur notre photo, le directeur général de la Municipalité, Yves Deslongchamps, accepte la pétition des mains de l’instigateur de cette démarche citoyenne, Christian Labrecque. (Photo : L’Avenir & Des Rivières – Claude Hébert)

VÉLO. Après avoir décrété la fermeture indéterminée de la passerelle des Pionniers, en juin dernier sur la base des recommandations d’une firme d’ingénierie, les autorités municipales de Farnham ont décidé de demander un deuxième avis sur les correctifs requis pour garantir une utilisation sécuritaire de cette structure.

«Si la passerelle est réparable (NDLR: à coûts abordables), on va tout faire pour la réparer. Mais, on doit le faire comme il faut et de façon sécuritaire», indique le maire, Patrick Melchior.

La Ville s’engage également à consulter la population avant d’entreprendre la réfection ou la démolition de cet ancien pont ferroviaire qui permet aux cyclistes de franchir la rivière Yamaska à la hauteur du parc Israël-Larochelle.

La Municipalité tient par ailleurs à rappeler que le stationnement pour cyclistes, situé aux abords du site, demeure accessible malgré la fermeture de la passerelle.

Pétition de citoyens

Le Farnhamien Christian Labrecque a profité de la dernière assemblée mensuelle du conseil municipal pour déposer une pétition demandant aux élus de ne pas démolir la passerelle des Pionniers. Pas moins de 310 personnes avaient déjà apposé leur signature au bas de ce document en date du 8 septembre. Quelque 160 autres signataires ont endossé la pétition au cours des deux derniers jours.

La pétition est toujours en circulation et un exemplaire de cette requête citoyenne est notamment disponible à la Cantine chez Roger.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des