Bedford: Bonduelle donne un coup de pouce aux PME locales

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Bedford: Bonduelle donne un coup de pouce aux PME locales
Bonduelle procède à l’achat de plusieurs centaines de repas ou de cadeaux auprès des fournisseurs locaux, chaque semaine, depuis avril dernier. (Photo : Gracieuseté)

COVID-19. En cette période de pandémie, la société Bonduelle multiplie les initiatives pour encourager les membres de son personnel et stimuler l’économie locale.

«L’idée nous vient de Mark McNeil, président de Bonduelle Amérique – division longue conservation et a été reprise dans nos quatre usines du Québec, nos trois usines de l’Ontario et notre usine de l’Alberta. Nos cinq établissements situés aux États-Unis ont également emboîté le pas», signale Robert Deschamps, directeur des installations de Bedford et agronome de formation.

L’équipe de direction de l’usine a contacté la Ville de Bedford, en avril dernier, afin d’obtenir la liste des traiteurs et restaurateurs locaux encore en activité, ainsi que les coordonnées des producteurs de chocolat, de fromage, de sirop d’érable et de divers autres produits artisanaux de la région.

Chaque semaine, depuis maintenant six mois, l’entreprise passe un coup de fil à l’un ou l’autre de ces 18 fournisseurs pour lui commander un repas ou des petites gâteries qui seront offerts en cadeau à ses 329 employés (de 185 à 200 en basse saison).

«Comme nos installations sont en fonction 24 heures sur 24, sept jours sur sept, le fournisseur doit organiser son emploi du temps et se déplacer à plusieurs reprises au cours de la même journée pour livrer la marchandise. Les repas chauds doivent également être emballés individuellement pour faciliter la distanciation physique à la cafétéria de l’usine», explique M. Deschamps.

Une partie des livraisons a lieu le mardi et l’autre le vendredi, de jour, de soir et de nuit.

«Nos employés mangent à tour de rôle, par petits groupes de 15 à 20 personnes, histoire de respecter les consignes de la Direction de la santé publique», ajoute le directeur.

Efforts additionnels

L’initiative de Bonduelle est relativement coûteuse – entre 3500 $ et 5000 $ par semaine en moyenne – mais l’expérience a le mérite de stimuler les équipes de travail et de leur faire prendre conscience que leur employeur reconnaît les efforts déployés depuis le début de la crise du coronavirus.

«L’entreprise Bonduelle est considérée comme un service essentiel, car elle nourrit la population. Les mesures d’hygiène sont essentielles à la bonne marche des opérations et cela est encore plus vrai en période de pandémie. Depuis six mois, nos employés doivent porter le masque en tout temps, se laver les mains de manière répétée et faire prendre leur température chaque jour lors de leur arrivée à l’usine. Les travailleurs doivent également appliquer les principes de distanciation physique, aussi bien à leur poste de travail que durant les poses et les repas pris en groupe (deux personnes par table). La situation est exigeante pour tout le monde et la direction en est bien consciente», précise M. Deschamps.

Bonduelle perçoit par ailleurs l’achat de repas ou de cadeaux auprès des fournisseurs de Bedford et des environs comme une façon de redonner à la communauté.

«L’entreprise entend poursuivre l’expérience jusqu’à nouvel ordre, car les exigences liées à la COVID-19 sont encore bien présentes», poursuit le directeur.

 

UNE INITIATIVE APPRECIÉE!

. «Le restaurant La Sarcelle tient à remercier Bonduelle pour son support auprès de notre restaurant. Cette marque de confiance nous a beaucoup touchés et nous espérons dans un avenir rapproché pouvoir venir agrémenter de nouveau la journée de leurs employés avec une bonne bouffe locale et réconfortante.» – La Sarcelle

. «Merci à Bonduelle, une belle entreprise de chez nous, d’encourager localement .Il nous a fait un grand plaisir de nous impliquer et de nous ajuster pour vous livrer nos bons repas, destinés à vos employés. Cela nous a apporté une certaine publicité parmi vos travailleurs étrangers, qui nous encouragent en retour. Merci et au plaisir de collaborer ensemble.» – Restaurant Barry

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires