Nouveau service privé de tutorat et d’aide aux devoirs dans la région de Bedford

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Nouveau service privé de tutorat et d’aide aux devoirs dans la région de Bedford
Karolane Pépin, orthopédagogue, et Édith Vachon-Chouinard, technicienne en éducation spécialisée, relèvent un nouveau défi avec la mise sur pied d’un service privé de tutorat et d’aide aux devoirs. (Photo : Gracieuseté)

ÉDUCATION. Les élèves de 6 à 12 ans désirant améliorer leurs résultats académiques ou éprouvant des difficultés d’apprentissage bénéficient depuis quelques jours d’un nouveau service privé de tutorat et d’aide aux devoirs.

Ce projet a pu voir le jour grâce à une initiative de Karolane Pépin, orthopédagogue et Édith Vachon-Chouinard, technicienne en éducation spécialisée.

Les deux jeunes femmes oeuvrent dans le milieu de l’éducation depuis environ cinq ans pour le compte du Centre de services scolaire du Val-des-Cerfs. La première est rattachée au territoire de Farnham et de Saint-Armand alors que la deuxième dessert l’école Mgr-Douville, à Farnham.

«Nous avons volontairement réduit notre charge de travail dans le réseau scolaire à 20 heures/semaine, de manière à pouvoir relever ce nouveau défi», explique Mme Vachon-Chouinard.

Cette dernière laisse entendre que la réponse est très satisfaisante et prévoit même ouvrir de nouvelles plages horaires pour satisfaire à la demande.

Des résultats encourageants

Dix-sept enfants d’âge primaire fréquentent présentement le local des Astucieuses, après leur journée en classe, à raison d’une heure ou deux heures/semaine. Les séances du lundi et mercredi sont dédiées aux jeunes de la première à la troisième année, celles du mardi et jeudi aux élèves de la quatrième à la sixième année.

«Les enfants des écoles de Bedford ont droit à une petite collation entre 15h30 et 16h, puis se mettent au travail jusqu’à 17h», signale la technicienne en éducation spécialisée.

Les jeunes participants travaillent en sous-groupes de cinq et bénéficient d’un environnement sans bruit, propice aux études.

«Les enfants aux prises avec un déficit d’attention sont notamment avantagés par ce type d’environnement. Comme il y a moins de sources de stimulation qu’à la maison, ils réussissent à terminer leurs devoirs et ça les valorise. Les parents y trouvent également leur compte, car ça enlève un peu de poids sur leurs épaules», poursuit Mme Vachon-Chouinard.

L’aide aux devoirs offerte par les Astucieuses porte plus spécifiquement sur deux matières de base, le français et les mathématiques. On accorde également un peu d’attention à l’anglais langue seconde. (1)

«Les services que nous offrons ne sont pas disponibles sous cette forme dans le réseau scolaire actuel. On prend également soin de ne pas faire de publicité à l’école», ajoute note interlocutrice.

(1) Sandra Lavoie, une professeure de mathématiques de l’école Jean-Jacques-Bertrand, propose par ailleurs du tutorat à l’intention des étudiants du secondaire sur une base semi-privée.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires