Nouvelles visions et images de marque pour la Chambre de commerce de Brome-Missisquoi

Par Xavier Demers
Nouvelles visions et images de marque pour la Chambre de commerce de Brome-Missisquoi
La nouvelle image de marque de la Chambre de commerce de Brome-Missisquoi. (Photo : Capture d'écran / Zoom)

AFFAIRES. La Chambre de commerce de Brome-Missisquoi (CCBM) a dévoilé sa nouvelle image de marque ainsi que sa nouvelle vision, avec laquelle elle compte «favoriser le rayonnement des membres de la communauté».

«Au cours des derniers mois, la pandémie nous a obligés à revoir notre modèle d’affaires, a expliqué le directeur général de la CCBM, Marc-André Lacroix. Notre modèle précédent était surtout basé sur la tenue d’événements en personne et nous ne pouvions continuer dans cette fois. Pour ce faire, l’équipe de travail de la Chambre de commerce a dû repenser sa mission, sa vision, son image de marque et du même coup son implication à l’échelle régionale.»

La Chambre de commerce a donc repensé son logo.

«En 2018, il y a eu la réunification de trois chambres de commerce, soit celles de Farnham, de Lac-Brome et de Cowansville, a rappelé l’agente aux événements, communications et marketing à la CCBM, Dominik Poirier. L’image de marque représentait bien cette fusion. En 2021, on s’aperçoit qu’il faut aller plus loin. Il faut parler pas simplement de la réunification de ces trois chambres de commerce, mais de voir aussi comment la chambre de commerce va pouvoir répondre aux besoins de 22 municipalités et six pôles.»

«Le logo avait besoin de parler plus de ce qu’on voulait faire comme chambre de commerce, a indiqué l’un des administrateurs de la CCBM, Eric Arminjon. On voulait que ce soit clair que la chambre de commerce, c’est un endroit où on va pour échanger, qu’on parle pour vous, avec vous, d’où la forme de bulle.»

Dans le nouveau logo, l’accent est mis sur «Chambre de commerce» plutôt que Brome-Missisquoi afin de ne pas le confondre avec ceux d’autres organismes de la région.

«Le fond est beaucoup plus moderne, plus actuel et plus industriel, pour montrer que la région n’est pas juste agricole, mais également la transformation de l’agriculture et d’autres types de commerce qui sont à la fine pointe de ce qui se fait en ce moment», a ajouté M. Arminjon.

Achat local

La Chambre de commerce a également revu la façon de faire concernant les dollars CCBM, lancés il y a un peu plus de deux ans.

«Notre recherche sur l’achat local indique que la première initiative des dollars CCBM était très intéressante parce que ça a stimulé la réflexion autant du côté du commerce que de celui des consommateurs, a relaté Dominik Poirier. On a rapidement rencontré certaines limites.»

«Il y a plusieurs enjeux qui avait été notés à mon arrivée, notamment d’avoir une version numérique, effectuer des remboursements pour les commerces qui soient plus simples et plus rapides, a indiqué Marc-André Lacroix, arrivé en poste en septembre dernier. On a regardé ce qui se faisait ailleurs au Québec. Nous avons arrêté notre choix sur la plateforme québécoise Freebees. Ça permet d’avoir accès à une carte numérique, un programme de fidélisation, mieux connaître la clientèle et ainsi les développer et avoir un accompagnement marketing.»

Tournoi de golf

Tel que prévu initialement l’an dernier, le tournoi annuel de la Chambre de commerce se tiendra au club de golf de Farnham. Un rallye vélo verra également le jour.

«Présentement, on est en train de plancher sur un tournoi de golf un peu allégé par rapport aux années précédentes, a indiqué le président de la Chambre de commerce, Philip Dion. Pour l’instant, le golf est prévu le 9 juin. Ce serait un service de kart avec boîtes à lunch qui seront livrées sur le terrain. On ne prévoit pas avoir de déjeuner ni de souper comme par le passé, mais on est à l’affût de ce qui se passe.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires