Philipsburg: le resto-bistro Gilligan ouvre ses portes le 24 juin

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Philipsburg: le resto-bistro Gilligan ouvre ses portes le 24 juin
Les propriétaires du Gilligan ont signé un bail de location de trois ans. (Photo : Gracieuseté - Laurence Nadeau)

RESTAURATION. L’édifice municipal situé au 193 de l’avenue Champlain, en bordure du quai de Philipsburg, connaîtra bientôt un nouveau départ avec l’ouverture du resto-bistro Gilligan.

L’appel de projets de la Municipalité de Saint-Armand, lancé en janvier dernier, a finalement porté fruit. Le local déserté en août 2017 vient en effet d’être pris en main et remis à neuf par trois associés de la Montérégie désireux de renouer avec l’univers de la restauration.

Pour Jean-Marc Lecavalier, porte-parole de la nouvelle administration, il s’agira d’un cinquième restaurant et d’un retour derrière les fourneaux après deux ans et demi d’absence. Diplômé de l’Institut du tourisme et de l’hôtellerie du Québec (ITHQ), ce dernier a notamment exploité des restaurants à Boucherville, Laval, Saint-Mathias-sur-Richelieu et dans le Vieux-Montréal. Il a également assumé la gérance d’une quarantaine d’employés à la station de ski Mont-Saint-Bruno.

Le chef Janik Paquet a appris le métier à l’école Paul-Hubert de Rimouski et détient lui aussi une solide expérience en restauration. Les deux hommes ont déjà travaillé ensemble par le passé.

La troisième associée, Hélène Morin, fait par ailleurs ses premiers pas dans cette industrie.

Entente entre les parties

Les propriétaires du Gilligan ont signé un bail de location de trois ans, à 100 $ par mois, mais devront assumer les coûts du chauffage, de l’électricité, l’assurance-habitation, en plus des taxes de services (égout, aqueduc) et des taxes municipales.

Pour justifier le coût du loyer, la mairesse Caroline Rosetti rappelle que le local était vacant depuis quatre ans et que la Municipalité devait payer toutes les factures (environ 2700 $ par an), en plus d’être privée des revenus de taxes municipales et de services.

«Notre objectif n’était pas de faire de l’argent avec la location de l’immeuble, mais d’arrêter d’en perdre. On doit également considérer que le bâtiment était dans un état de délabrement avancé et avait perdu beaucoup de valeur. Les rénovations réalisées par les nouveaux locataires, à leurs frais, vont lui redonner du lustre», explique Mme Rosetti.

Il faut en effet préciser que les trois associés ont investi 100 000 $ dans l’aventure, soit 50 000 $ en travaux et 50 000 $ en achat d’équipements.

«Nous avons travaillé sept jours sur sept pendant un mois pour rénover la bâtisse et aménager la terrasse principale. Trouver de l’équipement n’a pas non plus été une mince affaire. J’ai dû faire cinq endroits pour trouver une friteuse. C’est présentement la folie furieuse pour les appareils de cuisine commerciale», indique M. Lecavalier.

Ouverture imminente

Le Gilligan devrait ouvrir ses portes le 24 juin.

L’établissement entend privilégier la formule take out au moment de son ouverture, en plus de proposer des plats préparés que les clients pourront mettre au four quand bon leur semblera.

«Nous comptons également offrir un service de traiteur à l’automne et un service de livraison à l’intention des pêcheurs sur glace de la baie Missisquoi. Notre menu devrait être affiché dans les cabanes de pêche», précise le restaurateur.

Le resto-bistro aura par ailleurs un permis de vente d’alcool et disposera d’une terrasse extérieure de 75 places. Les clients pourront également prendre le café, le matin, sur la terrasse avant du commerce.

«On envisage la possibilité d’ouvrir la salle à dîner, le vendredi soir et le samedi soir, en misant sur un menu plus élaboré», ajoute M. Lecavalier.

Ce dernier indique que les trois associés tiendront le phare durant la semaine, mais que le restaurant aura besoin d’employés à temps partiel le week-end.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
guy rostenne
guy rostenne
15 jours

excellente cuisine très savoureuse et très fraiche , accueil courtois ,salle à manger propette , carte riche à souhait , établissement fortement recommandé .