Deslauriers et Loach rentrent bredouilles de Tokyo

Par Xavier Demers
Deslauriers et Loach rentrent bredouilles de Tokyo
Le cavalier Mario Deslauriers de Bromont (Photo : (Photo: Journal Le Guide - archives))

SPORTS ÉQUESTRES. Les deux athlètes représentant Brome-Missisquoi aux Jeux olympiques de Tokyo, les cavaliers Mario Deslauriers et Colleen Loach, ont respectivement terminé aux 22e et 28e rangs de leur épreuve respective.

De son côté, le cavalier bromontois, Mario Deslauriers, a pris part à la finale du saut d’obstacles.

Après un parcours sans faute pendant les qualifications mardi, ça a été plus difficile lors de la finale pour l’athlète de 56 ans et sa monture Bardolina 2.

Ils ont fauché trois obstacles et obtenu un point de pénalité de temps, terminant le parcours en 88,51 secondes et avec 13 points de pénalité.

Au terme de la finale, six cavaliers avaient complété le parcours sans faute et se sont qualifiés pour le barrage. C’est ultimement le Britannique Ben Maher, qui avait obtenu le meilleur temps en qualification, qui a mis la main sur la médaille d’or. Le Suédois Peder Fredricson et le Néerlandais Maikel van der Vleuten ont complété le podium.

En qualifications, Deslauriers et Bardolina 2 avaient terminé le parcours en 84,76 secondes, le cinquième meilleur temps parmi les 25 cavaliers qui ont réussi un sans-faute.

Il s’agissait de la troisième participation olympique de Mario Deslauriers. Il avait pris part aux Jeux de Los Angeles en 1984 et à ceux de Séoul en 1988. À sa dernière participation, l’équipe canadienne dont il faisait partie a terminé quatrième à l’épreuve de saut d’obstacles. Il avait également conclu la compétition au pied du podium, autant individuellement que par équipe, quatre ans auparavant.

LE PARCOURS DE COLLEEN

Pour sa part, la Dunhamienne Colleen Loach et son cheval Qorry Blue D’Argouges ont vu leur parcours se terminer lors des qualifications du concours complet, lundi.

Elle a tout juste raté le seuil de qualification, se retrouvant 3,60 points derrière la 25e position, la dernière qualifiée, après les trois épreuves du concours complet.

Elle avait obtenu un pointage de 35,20 au terme de l’épreuve de dressage, la classant provisoirement en 42e place. Son parcours de cross-country a été brillant, n’amassant que 7,20 points de pénalité et lui permettant de se hisser au 26e rang.

Lors du saut d’obstacles, elle a accroché deux obstacles, le 9b et le tout dernier, lui donnant huit points de pénalité et lui conférant le 28e rang au total. L’athlète de 38 ans en était à sa deuxième participation olympique, après les Jeux de Rio en 2016, où elle avait terminé au 42e rang lors de l’épreuve du concours complet.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires