Élections municipales: onze maires de notre région solliciteront un nouveau mandat

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Élections municipales: onze maires de notre région solliciteront un nouveau mandat
Yvan Pinsonneault, Gilles St-Jean, Yves Lévesque, Patrick Melchior, Daniel Tétreault et Martin Bellefroid. (Photo : Montage photo: Xavier Demers)

POLITIQUE. La plupart des maires des 13 municipalités desservies par L’avenir & Des Rivières seront de nouveau candidats aux élections municipales de novembre prochain.

Le doyen des maires de la MRC de Brome-Missisquoi, Laurent Phoenix, fera campagne une fois de plus. L’homme de 78 ans a accédé à la mairie en 1987 et n’a jamais été défait depuis son entrée en fonction. Il dirige les destinées de Sainte-Sabine depuis 34 ans.

Son homologue de Stanbridge East, Greg Vaughan, soumet sa candidature pour une septième fois. Ce politicien de 73 ans a été élu en 1999 pour la toute première fois.

Le maire de Stanbridge Station, Gilles Rioux, en sera à sa quatrième campagne électorale. L’homme de 73 ans est en poste depuis 2009, soit depuis le départ à la retraite de l’ancien maire Lucien Messier.

Gilles St-Jean, 66 ans, sollicitera un nouveau mandat à la mairie du Canton de Bedford. Il a été élu à ce poste en 2005, puis réélu en 2009, 2013 et 2017.

Le maire d’Ange-Gardien, Yvan Pinsonneault, sera candidat pour la troisième fois. Après avoir siégé comme conseiller pendant plusieurs décennies, ce dernier a été élu en 2013, avant d’être réélu quatre ans plus tard. Il est âgé de 64 ans.

Martin Bellefroid participera à sa quatrième campagne électorale. Ce producteur agricole de 55 ans est aux commandes de la Municipalité de Pike River depuis 2009.

Le maire de Sainte-Brigide-d’Iberville, Patrick Bonvouloir, sollicitera un cinquième mandat. L’homme de 51 ans a remporté les élections de 2001, 2005 et 2009, puis a été défait en 2013, avant d’être réélu en 2017.

Le maire de Notre-Dame-de-Stanbridge, Daniel Tétreault, a été élu à ce poste en 2017. Ce semi-retraité de 58 avait auparavant siégé comme conseiller municipal.

Son homologue de Farnham, Patrick Melchior, est également en poste depuis l’élection de novembre 2017. Le politicien de 41 ans n’avait aucune expérience sur la scène municipale lors de son entrée à l’hôtel de ville, mais avait déjà participé à deux campagnes électorales, au provincial et au fédéral.

Deux mairesses de la MRC Brome-Missisquoi ont par ailleurs été élues au cours des dernières années dans le cadre d’une élection partielle. Dominique Martel a 55 ans et agit comme mairesse de Saint-Ignace-de-Stanbridge depuis le décès d’Albert Santerre. Elle avait été élue par acclamation comme conseillère en 2017, avant d’accéder à la mairie deux ans plus tard.

Caroline Rosetti a suivi un cheminement similaire. Élue conseillère en 2017, la jeune femme de 33 ans a remis sa démission pour tenter sa chance à la mairie lors du départ à la retraite de Brent Chamberlin. Elle l’a emporté lors de l’élection partielle d’août 2019 au terme d’une lutte à deux.

Il convient de rappeler que le maire de Bedford, Yves Lévesque, en poste depuis 2013, et son homologue de Venise-en-Québec, Jacques Landry, en poste depuis 2005, ont tous les deux décidé de quitter la scène politique municipale en novembre prochain.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires