Farnham: Jean Lalande candidat dans le district électoral 1

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Farnham: Jean Lalande candidat dans le district électoral 1
Jean Lalande tente un retour sur la scène politique municipale de Farnham. (Photo : Gracieuseté)

POLITIQUE. Jean Lalande fera la lutte à Nathalie Dépeault et à Claude McKenzie dans le quartier Robert-C-Wilkins lors des élections municipales du 7 novembre prochain.

Jean Lalande a 66 ans et est originaire de Farnham. Celui-ci a été propriétaire d’une entreprise d’entretien ménager pendant une quinzaine d’années et travaille maintenant chez Alpha Vico.

Le candidat tente un retour en politique après quatre ans d’absence. Celui-ci a fait son entrée à l’hôtel de ville en 1991, avant d’être réélu en 1995, 2000 et 2005. Après sa défaite de 2009, il a réintégré le conseil municipal en 2012 dans le cadre d’une élection partielle. Il a par la suite été réélu en 2013 pour un autre mandat de quatre ans.

M. Lalande se présente cette fois-ci dans le district électoral numéro 1, où il habite depuis 27 ans. «Une lutte à trois, ça a tendance à diviser le vote. Chacun va devoir travailler plus fort pour se faire élire. J’ai déjà commencé mon porte à porte et j’entends continuer dans les prochaines semaines», affirme-t-il.

Ce vétéran d’une vingtaine d’années d’expérience se dit fier d’avoir collaboré à la réalisation de nombreux projets à titre de conseiller municipal: implantation du marché public, déménagement de la bibliothèque, mise aux normes de l’aréna, aménagement de la voie de contournement, etc.

Jean Lalande estime que la politique municipale a beaucoup changé au cours des dernières décennies.

«Les gens sont de plus en plus informés. L’information voyage beaucoup et rapidement. Quand tu prends une décision, il faut que ce soit réfléchi», indique-t-il.

L’avènement des médias sociaux y est également pour quelque chose.

«Je suis ouvert aux critiques. Ça vient avec la job quand on est du domaine public», ajoute le principal intéressé.

M. Lalande se dit par ailleurs préoccupé par le niveau relativement bas de la rivière Yamaska et trouve important que les élus municipaux prennent les bonnes décisions afin de prévenir un problème d’approvisionnement en eau potable.

«J’appuie également le projet de construction d’une autre école primaire à Farnham, car il est important que nos jeunes puissent étudier chez eux», poursuit-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires