Élections municipales: 72 candidats pour 34 postes à pourvoir dans notre région

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Élections municipales: 72 candidats pour 34 postes à pourvoir dans notre région
Les électeurs pourront voter pour les candidats de leur choix, le dimanche 31 octobre et le dimanche 7, entrenovembre. (Photo : Depositphotos)

POLITIQUE. Il y aura des élections, les dimanche 31 octobre et 7 novembre, dans dix des treize municipalités desservies par L’Avenir & Des Rivières. Pas moins de 72 candidats se disputent les 34 sièges disponibles.

À Farnham, Christian Labrecque fait la lutte au maire sortant, Patrick Melchior. Il y a par ailleurs une lutte à trois dans le quartier 1 (Nathalie Dépeault, Jean Lalande et Claude McKenzie) et dans le district 3 (Sylvain Labrecque, Sylvie Ouellette et Stéphane Rousseau). Deux candidats se font la lutte dans les districts 4 (Claude Benjamin et Vincent Roy) et 5 (Marc Roger Legault et Olivier Surprenant).

À Bedford, deux candidats se disputent le poste laissé vacant par le maire Yves Lévesque. Il s’agit de Normand Déragon et Claude Dubois. Il y a par ailleurs lutte à deux pour les postes 1 (Daniel Audette et Barry Bockus), 2 (Chantal Fontaine et Marie-Pier Tougas-Dupuis) et 3 (Kevin Craft et Pierre LeBlanc) et 5 (Marie-Ève Brin et Yves Gnocchini). Marie-Josée Lamothe vient par ailleurs d’apprendre qu’elle est élue par acclamation suite au retrait de son opposant François Renaud.

À Saint-Ignace-de-Stanbridge, Josée Goyette convoite le poste de la mairesse sortante Dominique Martel alors que Marie-Claude Fleury et Annie Préfontaine se disputent le poste de conseiller numéro 3.

Au Canton de Bedford, le maire sortant, Gilles St-Jean, défend son poste contre Pierrette Messier-Peet. Quatre autres sièges sont convoités par deux candidats. Il s’agit des postes 1 (Bruce Ditcham et France Groulx), 3 (David Déry et Émilie Lavoie), 4 (Christine LaRoche et Gilles Messier) et 5 (Dylan Bockus et Barbara Potvin).

La mairesse de Saint-Armand, Caroline Rosetti, a été élue par acclamation, mais tous les autres postes sont convoités par plus d’une personne. Trois candidats se font la lutte pour le poste 2 (Charles Benoit, Daniel Boulet et Éric Paquette). On assiste par ailleurs à un duel pour les postes 1 (Normand Litjens et François Marcotte), 3 (Glen Guthrie et Julien Lavallée), 4 (Jennifer Merner et Francine Morin), 5 (Karen Crandall et Elsa Falcon) et 6 (Dany Duchesneau et Jean Rosetti).

À Sainte-Brigide-d’Iberville, les anciens adversaires à la mairie Patrick Bonvouloir et Martin van Rossum croisent de nouveau le fer. Il y a également lutte à deux pour les postes 1 (Gaétan Coutu et Michel Lemaire), 2 (Maxime Lasnier et Claude Vasseur) et 4 (Philip Aeschlimann et Annie Soutière).

À Ange-Gardien, trois nouveaux venus, François Brisson, Marie-Eve Goos et Geneviève Lavoie se disputent le seul poste vacant.

À Notre-Dame-de-Stanbridge, il y aura lutte à deux, entre Alain Bordeleau et Micheline Dufour, puis entre Robert Gaboriault et Yvon Landry, pour les deux derniers sièges de conseiller.

A Sainte-Sabine, Florian Rucksthuhl fait la lutte au conseiller sortant Jean-Guy Côté et Denis Phoenix se mesure à la conseillère sortante Thérèse Ménard Monty.

À Stanbridge East, Étienne Gosselin se présente contre le conseiller sortant Robert Young alors que Rose Lawlor et Tony Petrozza se disputent le siège 6.

Les citoyens de Pike River, de Stanbridge Station et de Venise-en-Québec n’auront pas à aller voter, les candidats de ces trois municipalités ayant tous été élus par acclamation.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires