Gastro et grippe: quoi faire dans le temps des Fêtes?

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
Gastro et grippe: quoi faire dans le temps des Fêtes?
Les classiques du temps des Fêtes que sont la grippe et la gastro se traitent à la maison. Une visite à l'urgence doit être considérée qu'en cas de force majeure, selon la Direction du CIUSSS de l'Estrie-CHUS. (Photo : Deposit photos)

SANTÉ. Avec la multiplication des rencontres amicales et familiales dans les prochains jours, des intrus comme les virus de la grippe et de la gastro pourraient venir gâcher vos célébrations. La Direction du CIUSSS de l’Estrie-CHUS profite du temps des Fêtes pour rappeler quelques précautions d’usage avant de se diriger vers l’urgence.

Alors que les autorités médicales réitèrent le même message chaque année, il semble que l’urgence devient l’unique référence pour traiter une grippe, un rhume ou une gastro-entérite lors des Fêtes. Or, il existe une série d’options à prendre à la maison, car dans la plupart des cas, une visite à l’hôpital se veut inefficace, ont répété les instances du CIUSS de l’Estrie-CHUS.

«Le truc (pour la gastro), c’est qu’il faut savoir qu’il n’y a pas de miracle. Il faut laisser le temps passer et se réhydrater autant que possible», a déclaré le Dr Nicolas Elazhary, médecin d’urgence.

L’absorption de solutions maison (du jus d’orange non sucré dilué avec de l’eau et auquel on ajoute un soupçon de sel) ou des produits de réhydratation commerciale, le lavage régulier des mains, le recours à un gel antibactérien sont parmi les gestes à poser pour limiter la propagation de la grippe et de la gastro.

Et en cas de prolongation des symptômes (plus de 10 jours), une consultation médicale est nécessaire, a déclaré l’urgentologue du CIUSSS de l’Estrie-CHUS.

Selon Lyne Cardinal, directrice des services généraux au CIUSSS de l’Estrie-CHUS, l’urgence devient l’ultime ressource si l’état de santé de la personne se dégrade.

«Si on est inquiet, la première étape à faire, c’est d’appeler l’infirmière d’Info-Santé au 811. C’est le premier réflexe que l’ensemble de la population doit avoir.pour recevoir des conseils. On a aussi un professionnel qui est très précieux, c’est notre pharmacien qui peut nous donner des conseils pour la gestion de nos symptômes et nous guider dans l’utilisation des services», a indiqué Mme Cardinal.

Une consultation auprès de son médecin de famille ou une visite à une clinique sans rendez-vous sont également d’autres alternatives avant l’urgence.

Depuis quelques années, le CIUSSS de l’Estrie publie en ligne une kyrielle d’informations et de trucs sur son site web (santeestrie.qc.ca/tempsdesfetes) pour prévenir et traiter la grippe et la gastro.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires