Ange-Gardien donne la parole à ses citoyens de 55 ans et plus

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Ange-Gardien donne la parole à ses citoyens de 55 ans et plus
Le maire d’Ange-Gardien, Yvan Pinsonneault. (Photo : Gracieuseté)

AÎNÉS. Les autorités municipales d’Ange-Gardien ont jugé utile de consulter les citoyens de 55 ans et plus en vue de l’élaboration de la nouvelle politique Municipalité amie des aînés (MADA).

«Pas moins de 25 % de la population québécoise aura plus de 65 ans, d’ici les dix prochaines années. C’est un défi supplémentaire auquel les municipalités désirent se préparer», explique le maire Yvan Pinsonneault.

Les aînés de cette localité sont invités à répondre au sondage qu’ils ont reçu dans la plus récente édition du bulletin municipal <@Ri>Le Gardangeois<@$p>. Les répondants ont jusqu’au 26 mars pour retourner leur questionnaire dûment rempli. Le document peut être acheminé par la poste (aucun timbre n’est requis) ou déposé dans la boîte postale de l’hôtel de ville.

«La collaboration des citoyens est essentielle pour mener à bien cette démarche. Plus les gens répondront en grand nombre, plus le contenu de la politique municipale des aînés d’Ange-Gardien répondra aux besoins réels de la population», ajoute M. Pinsonneault.

La démarche MADA est financée par le Secrétariat aux aînés du ministère de la Santé et des Services sociaux et par la Municipalité d’Ange-Gardien.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires