Desserte policière: la MRC de Brome-Missisquoi réclame davantage de patrouilleurs

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Desserte policière: la MRC de Brome-Missisquoi réclame davantage de patrouilleurs
Le poste de la SQ de Brome-Missisquoi mise sur les services de 65 policiers pur une population de 53 000 habitants. (Photo : L'Avenir & Des Rivières - Archives)

POLICE. La MRC de Brome-Missisquoi demande à la ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, de réviser à la hausse le nombre de policiers – et plus particulièrement le nombre de patrouilleurs – dans la prochaine entente de service afin d’assurer une présence policière accrue.

Pour justifier cette requête, le conseil des maires fait valoir que la dernière entente date de 2007 et que la population de Brome-Missisquoi a augmenté depuis 15 ans, tout comme le volume d’activités sur le territoire de la MRC.

Les élus font par ailleurs état de la hausse grandissante des interventions policières liées aux problèmes de santé mentale.

L’auteur de la résolution du conseil adoptée le 15 février dernier, Laurent Phoenix, prend égalent soin de rappeler «l’insatisfaction générale des municipalités» quant à la présence de la Sûreté du Québec et aux délais d’intervention des forces policières sur le territoire de Brome-Missisquoi.

Il convient de rappeler que le renouvellement des ententes entre le ministère de la Sécurité publique et les MRC pour les services policiers de la SQ est actuellement en négociation avec la Fédération québécoise des municipalités (FQM) et l’Union des municipalités du Québec (UMQ).

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires