Farnham: une première bénédiction de motos à l’église Saint-Romuald

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Farnham: une première bénédiction de motos à l’église Saint-Romuald
Les participants ont eu l’occasion de se délier les jambes et d’échanger entre eux avant la partie plus formelle de la rencontre (Photo : gracieuseté – Guy Bono, photographe)

RASSEMBLEMENT. Près de 200 motocyclistes se sont donné rendez-vous à Farnham, le 21 mai dernier, pour la traditionnelle bénédiction des motos du groupe Passion Bikers Bikeuses & Backseats.

Les premiers participants sont arrivés sur les lieux vers 9 heures et ont stationné leur motos de différents modèles et de différentes cylindrées des deux côtés de la rue Yamaska, dans le stationnement de la rue Laflamme et dans le stationnement du CLSC. Un side-car et des spiders (trois roues) étaient également du voyage.

Après un mot de bienvenue à l’intention des motocyclistes rassemblés devant la grande allée conduisant à l’église Saint-Romuald, le curé Benoit Côté a procédé au renouvellement des vœux de mariage d’un couple cumulant 16 années de vie maritale.

«La conjointe du couple était visiblement émue et touchée de cette attention. Une preuve évidente que ce groupe prête attention au vécu de ses membres», indique l’abbé Côté.

Événement amical et spirituel

Puis, vers 10h30, le diacre Jean-Guy Paquette s’est joint au curé de la paroisse pour la bénédiction de chacune des motos. Chaque participant s’est également vu remettre une petite carte-souvenir plastifiée de format carte d’affaires avec une photo de l’église et la date de la bénédiction (au recto), et une image de Saint-Christophe et une prière pour la randonnée (au verso).

«Cette bénédiction a lieu chaque année et garde le groupe dans l’unité. Il s’agit d’un événement à la fois amical et spirituel qui entretient l’esprit de camaraderie et ouvre la saison de motos avec cette notion de protection de soi et des autres sur la route», ajoute l’abbé Côté.

Les participants, venus de l’Estrie, de la Beauce et d’ailleurs au Québec, ont ensuite pris la route en direction de l’érablière Le Toit rouge, à Mont-Saint-Grégoire, où des jeux, un groupe de musiciens et un dîner aux hot-dogs les attendaient.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires