Les étudiants de JJB élisent Marilou Alarie lors d’une simulation de scrutin

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Les étudiants de JJB élisent Marilou Alarie lors d’une simulation de scrutin
La candidate du Bloc québécois et gagnante de la simulation de vote en milieu scolaire, Marilou Alarie. (Photo : Gracieuseté)

POLITIQUE. Quoi de mieux qu’une simulation de vote pour intéresser les étudiants au monde de la politique? L’école Jean-Jacques-Bertrand l’a bien compris et a pris soin de sonder les jeunes sur la campagne électorale fédérale.

«Il ne s’agit pas d’un débat, mais plutôt d’une rencontre pour inciter les jeunes à s’intéresser à la politique. C’est déjà la cinquième fois que nous organisons ce genre d’événement», indique Alain Girard, professeur d’histoire en 4e secondaire et organisateur du débat.

Cette année, les étudiants de 4e et 5e secondaire ont eu droit à la visite de cinq des dix candidats en lice. Ces derniers ont notamment profité de leur mot de présentation de cinq minutes pour se faire connaître et parler de leur formation politique avant de répondre aux questions des élèves.

«À chaque rencontre, les étudiants nous surprennent par la qualité de leurs interventions et l’intérêt que suscite l’activité. Les questions ne sont aucunement préparées en classe», précise M. Girard

Les jeunes ont par la suite eu l’occasion d’exprimer leur préférence en sélectionnant le candidat de leur choix lors d’une simulation de vote organisée au lendemain de la rencontre électorale.

«Le vote des élèves se tient sur deux midis et se fait sur leur temps à eux, comme dans la vraie vie», ajoute l’enseignant de JJB.

Résultats du vote

La candidate du Bloc québécois, Marilou Alarie, a terminé bonne première avec 44,70 % des voix. Son adversaire du Parti libéral du Canada, Pascale St-Onge, a pris le deuxième rang avec un score 19,41 %.

«Je suis évidemment très heureuse de ces résultats ! C’est pour moi le plus beau des prix de consolation», a déclaré Mme Alarie, en référence à l’issue du scrutin dans Brome-Missisquoi.

Le candidat du Parti de la coalition des anciens combattants du Canada, Lawrence Cotton (11,18 %) a également fait belle figure en devançant les porte-couleur du Nouveau Parti démocratique, Andrew Panton (10,59 %) et du Parti conservateur du Canada, Vincent Duhamel (8,82 %).

Les autres candidats ont terminé loin derrière en récoltant à eux cinq moins de 5 % des suffrages exprimés.

«Les résultats des candidats nous importent peu, bien que les candidats aiment bien les connaître», poursuit M. Girard.

Pas moins de 250 étudiants ont assisté à la rencontre électorale et pris part au scrutin. Un taux de participation de 62 %, similaire à celui de l’élection fédérale dans Brome-Missisquoi.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires