Projet Héritage: des mesures pour prévenir le bruit et la poussière

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Projet Héritage: des mesures pour prévenir le bruit et la poussière
Stéphane Godin, président et chef de la direction de Graymont,, était de passage à Bedford la semaine dernière pour le coup d'envoi des travaux d'aménagement du parc régional. (Photo : L’Avenir & Des Rivières – Claude Hébert)

TRAVAUX. Le déplacement de 32 millions de tonnes d’ardoise dans le cadre du Projet Héritage ne sera pas sans générer du bruit, de la poussière et de l’achalandage.

L’entreprise Graymont en est bien consciente et affirme qu’elle ne ménagera aucun effort pour diminuer l’impact du chantier sur l’agriculture, l’environnement et la population locale (voir tableau).

L’ardoise extraite de la carrière transitera de l’usine vers le parc régional par un réseau de chemins privés devant être aménagé sous peu. Cette initiative évitera l’encombrement du réseau routier.

«La concrétisation du Projet Héritage est un bel exemple de ce que nous pouvons réaliser avec une collaboration fondée sur le respect mutuel. Nous avons pu trouver des solutions innovantes qui sont avantageuses pour toutes les parties concernées», indique Stéphane Godin, président et chef de la direction de Graymont.

Information et surveillance

Graymont installera un kiosque d’information au centre-ville de Bedford afin d’accueillir les voisins immédiats du site (dès le 14 mai) et les citoyens de la Municipalité (à compter du 19 mai) qui désirent en apprendre davantage sur le Projet Héritage.

«Une maquette du site sera disponible et des membres du personnel seront sur place pour présenter les faits saillants et répondre aux questions», précise Vincent Cloutier, directeur de la santé, de la sécurité et de l’environnement chez Graymont.

L’entreprise s’engage par ailleurs à mettre sur pied un comité de surveillance pour assurer le bon déroulement des travaux.

 

QUELQUES MESURES D’ATTÉNUATION

. Installation de murs écrans pour rendre les camions moins visibles

. Mise en place d’un système de captation des eaux de ruissellement

. Revégétalisation des paliers au fur et à mesure de leur aménagement

. Ajout d’un système d’arrosage automatique pour abattre la poussière

. Remplacement des camions de 50 tonnes par des camions de 70 tonnes pour diminuer les allées et venues entre la carrière et le site

Partager cet article