Québec autorise la construction d’une nouvelle école à Farnham au coût de 27 M$

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Québec autorise la construction d’une nouvelle école à Farnham au coût de 27 M$
La nouvelle école de Farnham, dont l’emplacement reste à déterminer, accueillera 16 classes de niveau préscolaire et primaire. (Photo : Depositphotos)

ÉDUCATION. Après Cowansville, Granby et Shefford, c’est maintenant au tour de Farnham de recevoir une bonne nouvelle de la bouche du ministre de l’Éducation du Québec.

Les élèves de Farnham et des localités environnantes bénéficieront en effet d’un nouveau milieu d’apprentissage stimulant et moderne avec la construction d’une nouvelle école primaire de 16 classes sur le territoire de Farnham.

Cet établissement scolaire pourra accueillir près de 350 élèves. On y dénombrera deux classes de maternelle, deux classes de maternelle quatre ans et deux classes pour chacune des six années du primaire.

La réalisation du projet nécessitera des investissements de plus de 27 M$ et s’inscrit dans le Plan québécois des infrastructures 2022-2032.

La date de livraison du nouveau bâtiment est prévue pour la rentrée scolaire 2025-2026.

«Grâce cette école de nouvelle génération, les enfants de Farnham et des environs profiteront d’un lieu d’apprentissage et de socialisation moderne, favorisant la réussite éducative et adapté à leurs besoins», signale Isabelle Charest, députée de Brome-Missisquoi, ministre déléguée à l’Éducation et ministre de la Condition féminine.

Le maire de Farnham, Patrick Melchior, accueille la nouvelle avec enthousiasme.

«L’arrivée d’une nouvelle école primaire à Farnham est un bel exemple du Faire ensemble, ligne directrice des actions menées par les autorités municipales. Cet investissement, attendu depuis des années, aidera à garder nos jeunes dans leur milieu tout en apportant une stabilité familiale à plusieurs niveaux» , précise-t-il.

Le directeur général du Centre de services scolaire du Val-des-Cerfs, Éric Racine, parle d’un véritable vent de renouveau qui souffle sur le territoire de Brome-Missisquoi et de la Haute-Yamaska.

«Cette cinquième école primaire qui verra le jour sur notre territoire confirme aussi que notre région est bel et bien en plein essor», ajoute-t-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires