Une programmation inclusive pour la 4e édition de Soif de musique

Par Xavier Demers
Une programmation inclusive pour la 4e édition de Soif de musique
Soif de musique avait connu deux soirées à guichet fermé l'an dernier, pour un total de 11 000 personnes par soir. (Photo : (Photo: Journal Le Guide - Xavier Demers))

FESTIVAL. Soif de musique sera de retour pour une quatrième édition du 6 au 9 juillet prochain, avec plusieurs grands noms comme Simple Plan, Roxane Bruneau, Half Moon Run ou encore Alicia Moffet qui seront les têtes d’affiche. Les organisateurs du festival ont dévoilé la programmation de l’événement, qui compte également sur des artistes émergents et locaux.

» On tient à présenter une programmation à la hauteur des gens, a déclaré Philippe Mercier, l’un des organisateurs du festival, avec Josiane Noiseux et Édouard Lagacé. On récidive cette année avec une programmation paritaire comme l’an passé, où on laisse la place à l’émergence, aux artistes locaux, mais je peux résumer en disant qu’il s’agit d’une programmation inclusive. C’était ça notre mission cette année. «

Les festivités débuteront le jeudi avec la présence du groupe Half Moon Run.

» J’ai produit un spectacle il y a presque 12 ans à la Brasserie Dunham avec eux quand j’étais étudiant, a relaté M. Mercier. Le groupe venait de commencer, il y avait 80 personnes, il n’y avait pas de place pour respirer! Tout le monde est tombé sous leur charme. Depuis, c’est 650 spectacles qu’ils ont faits à travers une vingtaine de pays dans le monde. «

L’artiste TALK, connu pour son succès Run Away to Mars, Elliot Maginot, Lysandre et Naomi y seront également pour la soirée d’ouverture.

Le lendemain, lors d’une soirée dédiée aux étoiles montantes, ce sont Jonathan Roy et Alicia Moffet qui monteront sur scène.

» Alicia Moffet, sa tournée présentement au Québec, les billets se vendent comme de petits pains chauds, a affirmé M. Mercier. Elle a eu son premier disque d’or l’été dernier. «

La Cowansvilloise de 19 ans, Liya Bombardier, Thaïs et le rapper Aswell fouleront aussi les planches le vendredi.

Dans le cadre d’une soirée punk rock-pop punk, le samedi, Simple Plan et les Vulgaires Machins enflammeront les foules.

» J’ai commencé à organiser des spectacles punk rock à 13-14 ans, a raconté Philippe Mercier. On vient toucher à cette corde-là du jeune punk rocker du début des années 2000. Simple Plan, on est tellement fiers de les accueillir. Les Vulgaires Machins, c’est un des premiers spectacles que j’ai organisés quand j’ai commencé il y a 20 ans. Ils font un retour cette année, en force avec un nouvel album, qui est excellent. «

Lydia Képinski, Les Shirley et le groupe de Saint-Jean-sur-Richelieu, Greygold, seront par ailleurs sur place.

Pour conclure, Roxane Bruneau et Michel Pagliaro seront de la partie le dimanche.

» Roxane nous a été énormément demandée dans les dernières années dans les sondages qu’on a faits, a expliqué M. Mercier. On est très heureux de l’accueillir, elle, qui a été l’interprète féminine de l’année au dernier gala de l’ADISQ. Pagilario, c’est un showman. Il roule sa bosse depuis la fin des années 60. Pour ceux et celles qui ne l’ont pas vu dans les dernières années, c’est un must. «

Trois artistes locaux performeront également, soit PL Belval de Cowansville, la résidente de Bromont, Mélissa Ouimet ainsi que la résidente de Brigham, Cayenne.

» Je veux toujours m’assurer qu’on a une soirée plus jeune, une autre plus grand public, a déclaré M. Mercier. On se donne toujours la possibilité d’avoir une soirée où on peut s’amuser, l’an passé avec le new country et Matt Lang, cette année, plus dans le punk rock et le pop punk. On veut aussi mettre en avant-plan chaque année une artiste féminine, cette année, on en a deux. «

Si les organisateurs ont eu la main heureuse avec Simple Plan, qui voulait passer l’été en spectacle au Québec, ils ont dû faire face à quelques embûches, dont une de dernière minute, tout juste avant le lancement de la programmation.

» À 20h15, hier, un artiste a dû se désister, mais avec notre dévouement, on a réussi à le remplacer et signer les contrats ce matin, a rapporté M. Mercier. Ça aussi, ça fait partie de l’organisation d’un festival. «

SITE

Le festival se tiendra comme l’an dernier dans le stationnement du Pavillon des sports Roland-Désourdy. Le site sera toutefois aménagé différemment pour améliorer la circulation et du coup augmenter la capacité.

» C’est une demande qu’on a eue des gens et on l’a écoutée, a déclaré Josiane Noiseux. C’est important pour nous que les gens aient du plaisir à profiter du festival lorsqu’ils sont sur les lieux. «

Parmi les modifications, il y aura deux entrées pour accéder au site et les camions de rue ainsi que la zone VIP seront repositionnés afin de permettre aux festivaliers de mieux circuler et de voir le spectacle d’un peu partout.

Des loges corporatives seront aussi à la disposition des entreprises. Il devrait y avoir également plus de camions de rue, de bars, d’estrades et de toilettes.

» L’an passé, avec la fin de la pandémie, le retour des événements, la pénurie de main-d’oeuvre, les food trucks se faisaient rares, il y avait plus de demande que d’offre, a expliqué Mme Noiseux. Cette année, on sent que le vent a tourné. «

Les navettes devraient aussi être de retour.

L’horaire du dimanche soir sera par ailleurs devancé.

» Les gens dans les commentaires qu’on a reçus nous ont dit qu’ils étaient brûlés après trois jours! a affirmé Philippe Mercier. Les gens voulaient voir Matt Lang – c’était un de mes coups de coeur du festival -, mais on veut permettre aux gens de profiter pleinement du dimanche et ne pas se sentir mal le lendemain. «

L’an dernier, ce sont environ 33 000 personnes qui se sont déplacées pour assister à l’événement, dont deux soirées à guichet fermé.

Pour la prochaine édition, les organisateurs espèrent attirer en 15 000 par soir.

» On connaît le succès de l’an dernier, je sais que la barre est haute, mais Édouard, Philippe et Josiane, c’est du dynamisme, de l’énergie et ça égale succès, a affirmé la mairesse de Cowansville, Sylvie Beauregard. Soif de musique est déjà dans l’esprit des Cowansvillois, des gens partout au Québec, mais aussi d’ailleurs. «

Les billets sont en vente dès maintenant. Des tarifs préférentiels sont prévus pour les membres Desjardins et les résidents de Cowansville. Des tarifs réduits sont également offerts aux jeunes de 12 à 17 ans. L’événement est gratuit pour les jeunes de 11 ans et moins.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires