Brome-Missisquoi : la candidature libérale d’Ingrid Marini sera officialisée mercredi

Photo de Stéphanie MacFarlane
Par Stéphanie MacFarlane
Brome-Missisquoi : la candidature libérale d’Ingrid Marini sera officialisée mercredi
Ingrid Marini (Photo : Archives)

POLITIQUE. Le suspense tire à sa fin dans Brome-Missisquoi. Le Parti libéral du Québec (PLQ) annoncera officiellement la candidature d’Ingrid Marini, mercredi, à 10h, lors d’un point de presse à Saint-Armand.

Invitée à commenter sa candidature sous la bannière libérale dans Brome-Missisquoi pour la prochaine élection, Ingrid Marini a souligné qu’«il [lui] fera plaisir de répondre à toutes [nos] questions demain [mercredi] à la conférence de presse», a-t-elle écrit à L’Avenir et des Rivières, en fin de journée, mercredi.

Ingrid Marini succédera ainsi à Pierre Paradis, élu depuis novembre 1980, une information confirmée par J. Hardy Craft, le président de l’Association libérale de Brome-Missisquoi. Les membres de l’organisation ont rencontré Mme Marini. «On a discuté avec elle. […] On va la supporter parce qu’elle est la candidate dans Brome-Missisquoi», indique M. Craft.

Il souligne que Pierre Paradis ne sera pas présent mercredi à l’annonce de la candidature de Mme Marini. «Il n’est pas prêt d’être en public, souligne Hardy Craft. Il est très fier de ce qu’il a fait pendant 38 ans. Pour la nouvelle candidate, il y a quelque chose à continuer.»

Selon M. Craft, Ingrid Marini a déjà travaillé au bureau de comté de Pierre Paradis. «C’est quelqu’un de local, qui connaît bien Brome-Missisquoi. Elle vit à Saint-Armand. Sa famille est du coin, c’est une grande famille d’agriculteurs», enchaîne le président de l’Association libérale de Brome-Missisquoi.

Mercredi, Luc Fortin, ministre de la Famille et ministre responsable de la région de l’Estrie, sera présent au point de presse au cours duquel Ingrid Marini sera investie comme candidate libérale dans Brome-Missisquoi. Philippe Couillard, le chef du PLQ, sera absent.

Au moment de publier ce texte, il n’a pas été possible de confirmer ces informations auprès des instances du PLQ.

Partager cet article