Une maison rasée par les flammes à Farnham: la SQ enquête

Une maison rasée par les flammes à Farnham: la SQ enquête

La maison, inoccupée au moment de l’incendie, est considérée comme une perte totale.

Crédit photo : Gracieuseté

FAITS DIVERS. Une maison inhabitée du chemin Rive-Sud, à Farnham, a été ravagée par un incendie au cours des dernières heures. Le dossier est maintenant entre les mains des enquêteurs de la Sûreté du Québec.

C’est un déneigeur qui passait dans les environs qui a alerté les pompiers vers 6h15. À l’arrivée de la brigade de Farnham, on était déjà en présence d’un embrasement généralisé.

Le directeur du service de sécurité incendie, Mario Nareau, a fait appel aux camions-citernes d’Ange-Gardien et de Sainte-Brigide-d’Iberville pour pallier à l’absence d’un réseau d’aqueduc. Une équipe de pompiers de Bromont a également été réquisitionnée. Quelque 24 secouristes ont combattu l’élément destructeur.

Un fil électrique sous tension est tombé sur les boyaux de la brigade de Farnham qui déplore une perte de 1 500 $ (trois boyaux à 500 $ l’unité). Un périmètre de sécurité a été érigé sur le site en attendant l’arrivée des techniciens d’Hydro-Québec.

«On voulait ainsi s’assurer que nos hommes puissent travailler sans risque d’électrocution», précise M. Nareau.

Le feu aurait pris naissance dans l’annexe de cette ancienne maison mobile. Les bâtiments sont considérés comme une perte totale et les dommages s’élèveraient à près de 110 000 $.

Les pompiers ont découvert des éléments leur permettant de croire à un sinistre d’origine suspecte. La SQ tentera d’établir la cause de cet incendie.

«Nous avons déjà éliminé la possibilité que l’incendie soit attribuable à une défectuosité électrique», ajoute le directeur du service de sécurité incendie de Farnham.

Avec la collaboration d’Éric Patenaude