800 hockeyeurs s’amènent à Farnham

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
800 hockeyeurs s’amènent à Farnham
Le président d’honneur du tournoi novice-atome

Huit cents hockeyeurs de 7 à 10 ans sont attendus à l’aréna Madeleine-Auclair, du 4 au 17 février, à l’occasion de la 34e édition du tournoi provincial novice-atome de Farnham.

Cette compétition amicale de haut niveau mettra aux prises 60 formations (deux de plus qu’en 2012) évoluant dans sept classes différentes. Les clubs participants proviennent aussi bien de la région immédiate (Bromont, Granby, Saint-Alphonse, Waterloo, Cowansville, Bedford, Farnham, Saint-Césaire, Marieville, Saint-Jean-sur-Richelieu, etc.) que d’ailleurs au Québec (Chambly, Richelieu, Montérégie, Saint-Hubert, Boucherville, Sainte-Julie, Sorel-Tracy, Mirabel, Laval, Beauce, etc.).

90 parties en 14 jours

Le tournoi débute le lundi 4 février pour se terminer le troisième dimanche du même mois. On devra cependant patienter jusqu’au dimanche 10 février pour la mise au jeu protocolaire. Celle-ci aura lieu à 12 h 45, lors d’une rencontre de niveau atome CC mettant aux prises les Artilleurs de Farnham-Bedford et le Blizzard du Haut-Richelieu. Un match hors-concours de la catégorie MAGH, réunissant deux clubs de jeunes hockeyeurs de cinq ans, est également prévu le même jour à 14 h 15.

«Les joutes du vendredi débutent plus tôt qu’à l’accoutumée, soit à 8 h 30 le 8 février (journée pédagogique) et à 11 h 30 le 15 février», signale le président du comité organisateur, Serge Falcon.

Les finales seront présentées le dimanche 17 février à 8 h (novice C), 9 h 30 (novice B), 11 h (novice A), 12 h 30 (atome B), 14 h (atome A), 15 h 30 (atome CC) et 17 h  (atome BB).

«Les gagnants du tournoi de Cowansville, les Artilleurs de Farnham-Bedford, dirigés par Éric Barabé, seront tout spécialement à surveiller dans la classe atome CC. Les Partenaires de Beauce reviennent par ailleurs pour une troisième année consécutive», précise M.Falcon.

Ce dernier s’attend également à un bon niveau de compétition dans la classe atome BB.

«Les champions de l’édition 2012, les Vics de Granby, tenteront de conserver leur titre, mais n’auront pas la tâche facile. La présence des Bulldogs de Brossard-Laprairie, qui occupent présentement le troisième rang provincial, pourrait notamment venir mêler les cartes», ajoute le porte-parole du comité organisateur.

Un traitement royal

Le tournoi novice-atome constitue une source de financement non négligeable pour l’Association du hockey mineur de Farnham (AHMC) qui touche la jolie somme de 15 000 $ lors de cette manifestation.

«Cette somme profite à près de 250 jeunes hockeyeurs qui bénéficient d’un rabais de l’ordre de 100 $ sur les frais annuels d’inscription. Certains jeunes n’auraient tout simplement pas les moyens de jouer dans nos rangs s’ils devaient payer le gros prix», insiste le co-président de l’AHMF, Christian St-Jacques.

Le tournoi de Farnham est par ailleurs réputé pour sa générosité à l’endroit des hockeyeurs participants.

«Les joueurs se partagent près de 12 000 $ en prix et cadeaux. Ils ont également droit à des repas gratuits et sont traités comme de vraies vedettes lors de la présentation des équipes finalistes. L’utilisation du follow spot crée un effet monstre chez les participants», poursuit M.Falcon.

Le tournoi prend également en compte l’effort, l’attitude et la persévérance des jeunes de deuxième ordre en attribuant à un joueur de chacune des équipes le prix reconnaissance Jacques Proulx.

Présidence honoraire

La présidence d’honneur du tournoi provincial novice-atome de Farnham a été confiée à Ghislain Côté, un entrepreneur électricien qui s’est impliqué au sein du hockey mineur pendant une dizaine d’années et a été actif au sein du comité organisateur pendant une quinzaine d’années tout en agissant à titre de commanditaire de l’événement.

M.Côté est également un collectionneur passionné. Ce dernier possède notamment une quantité impressionnante de cartes de hockey, collectionnées au cours du dernier quart de siècle. Il détient également des chandails autographiés par les plus grands de cette discipline sportive (Wayne Gretsky, Guy Lafleur, Raymond Bourque, etc.) tout en étant l’heureux propriétaire du contrat de 1954 liant Maurice Richard à l’organisation du Tricolore.

«Le Rocket avait touché un salaire de 2 0000 $ cette année-là», précise-t-il.

Ghislain Côté, qui a toujours voué un véritable culte à Guy Lafleur, apprécie la reprise des activités dans la LNH, mais déplore cependant l’absence de P.K.Suban au sein de l’alignement des Canadiens.

«Subban me fait un peu penser à Bobby Orr. J’espère de tout cœur qu’il poursuivra sa carrière à Montréal, car il a beaucoup de potentiel», insiste le président d’honneur du tournoi de Farnham.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires