Alcool au volant à Farnham: 3 arrestations en autant de nuits

Alcool au volant à Farnham: 3 arrestations en autant de nuits
Pas moins de trois personnes ont été arrêtées pour conduite avec les facultés affaiblies à Farnham en autant de nuits. 

Pas moins de trois personnes ont été arrêtées pour conduite avec les facultés affaiblies à Farnham en autant de nuits. Alors que l’opération VACCIN (vérification accrue capacité de conduite intervention nationale) a été lancée en grande pompe la semaine dernière, la Sûreté du Québec rappelle aux automobilistes l’importance de ne pas conduire lorsqu’ils ont consommé de l’alcool.

En cours de patrouille, les policiers de la SQ de Brome-Missisquoi ont intercepté un véhicule, vers 3h00 dans la nuit de jeudi à vendredi, en raison de l’immatriculation impayée depuis juin 2013. «Lors de l’interception, les policiers ont constaté une odeur d’alcool provenant de l’haleine du conducteur. L’utilisation de l’appareil de détection approuvé (ADA) a permis d’acquérir les motifs nécessaires aux policiers pour procéder à l’arrestation du conducteur pour conduite avec les capacités affaiblies», explique la sergente Aurélie Guindon, porte-parole de la Sûreté du Québec de l’Estrie.

Le Farnhamien de 20 ans a été conduit au poste de police où il a échoué l’alcootest avec un taux avoisinant le double de la limite permise par la Loi.

Visé par la mesure zéro alcool, le jeune automobiliste s’est mérité un constat d’infraction de plus de 400$, assorti de quatre points d’inaptitude. Il s’est aussi vu remettre une amende de plusieurs centaines de dollars pour ne pas avoir payé l’immatriculation de son véhicule. Quant à la voiture, elle a été saisie 30 jours. Le jeune homme a recouvré sa liberté et devra comparaître à une date ultérieure.

La veille, les policiers avaient procédé à l’arrestation d’un homme en cours de patrouille puisqu’il était sous l’effet de l’alcool. Dans la nuit de mardi à mercredi, la conduite étrange d’un jeune homme de 21 ans dans les rues de Farnham a mené les policiers à vouloir l’intercepter. Le résident de Sainte-Sabine a alors tenté de se cacher… dans un stationnement public. Il a échoué l’alcootest avec près de 160 milligrammes d’alcool par 100 millilitres de sang.

Rappel

Avec ces multiples arrestations pour conduite avec les facultés affaiblies par l’alcool, la Sûreté du Québec désire rappeler aux automobilistes qu’elle sera fortement présente sur les routes. «La semaine dernière, on a lancé l’opération VACCIN (vérification accrue capacité de conduite intervention nationale). Avec cette opération, on dit aux automobilistes qu’on sera encore plus présents pour travailler cette problématique. On espère que cela va sensibiliser les gens et les inciter à ne pas conduire sous l’effet de l’alcool, indique la sergente Guindon. Pour les gens qui ne comprendront pas ce message, les policiers seront là pour les arrêter.»

Les automobilistes qui ont consommé de l’alcool sont invités à ne pas prendre le volant, mais plutôt d’opter pour les méthodes de transport alternatives, dont les services de raccompagnement (Opération Nez Rouge, Tolérance Zéro), un taxi, le transport en commun, l’hospitalité d’un proche ou le recours à un conducteur désigné.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires