«Ça change tout pour nous» —Kevin Piton  

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
«Ça change tout pour nous» —Kevin Piton  

Le Club de patinage de vitesse de Farnham amorcera sa deuxième saison le 9 septembre prochain. 

SPORT. À quelques semaines de lancer les activités de sa deuxième saison, le Club de patinage de vitesse de Farnham (CPVF) a reçu une autre bonne nouvelle. L’OSBL peut compter sur une bourse de 40 000 $, octroyée par Ambulances Farnham, un coup de pouce inespéré, selon le président Kevin Piton.         

«C’est tout un coup de main, ça change la donne complètement pour le club, explique M. Piton. Quand j’ai informé la fédération [de patinage de vitesse du Québec], on m’a mentionné qu’il n’y a aucun club qui n’a jamais reçu une telle aide. Pour eux, c’était du jamais vu.»

Au moment de soumettre la liste des besoins à Ambulance Farnham, le gestionnaire du CPVF ne s’attendait pas à une réponse aussi grande de la part du généreux donateur.

L’enveloppe sera consacrée à l’achat de matériel, dont les essentiels matelas de protection, qui accapareront un peu plus de 25 000 des 40 000 $. Les commandes sont d’ailleurs passées et les pièces devraient être arrivées pour la mi-août. «Ce coup de main nous permet, à notre deuxième année, d’être équipés comme un club pourrait espérer l’être après dix ans. C’est un énorme poids que je n’ai plus sur les épaules», souffle-t-il.

L’acquisition d’une machine à faire des berceaux —une opération liée à l’aiguisage des lames— est aussi dans les plans. «Seulement deux clubs au Québec ont cet outil. Ça nous permettrait de faire nos ajustements de lames nous-mêmes. On pourrait aussi offrir le service aux autres clubs des environs.»   

L’octroi de cette aide était tout de même conditionnel à certaines clauses, dont le fait de servir à l’achat d’actifs, de matériel tangible. «Il fallait également que le club demeure à Farnham, ce qui est certain de notre côté.» Le logo d’Ambulance Farnham apparaîtra également sur l’un des coins des matelas de protection.

Tomber pile

Cette aide, et l’achat de matelas neufs qui en découle, tombe pile pour le CPVF. Le club en empruntait entre autres de la fédération québécoise à sa saison recrue. Or, l’ouverture d’un nouveau club à Saint-Constant mobilisera les matelas prêtés l’an dernier, a appris Kevin Piton il y a deux semaines à peine. Cette situation aurait forcé les gestionnaires de Farnham à se creuser les méninges pour trouver un plan de rechange.     

En tout et partout, l’organisme dit avoir reçu près de 50 000 $ en aide financière de sources diverses à sa première année. «Tout le monde a fait du bon travail. Nous avons su prouver, même si nous étions un nouveau club, que nous étions sérieux et que nous avions de bons patineurs. Les retombées iront aux enfants sous diverses formes. Pour moi, ça vient confirmer que l’on est à Farnham pour longtemps.»

Bientôt sur glace

Les activités du club se remettront en marche au début du mois prochain. Le CPVF comptera sur cinq heures de glace, une de plus que l’an dernier. Les patineurs donneront leurs premiers coups de patin le 9 septembre.

Une vingtaine ont déjà confirmé leur participation, dont la plupart étaient là l’an passé. Quelques nouveaux venus se grefferont aussi à l’équipe.

Les organisateurs seront à la Station gourmande les 2 et 3 septembre prochains pour recueillir les inscriptions. Le groupe compte une page Facebook (Club de Patinage de Vitesse de Farnham).   

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires