Cocktail de drogues saisi: 3 arrestations

Une simple infraction à un article du Code de la sécurité routière à Farnham a débouché, lundi, sur une vaste opération antidrogue dans la région. D’importantes quantités de stupéfiants ont été saisies et trois individus ont été arrêtés.  

Un patrouilleur de la Sûreté du Québec de Brome-Missisquoi a intercepté un GMC Envoy 2003, lundi, dans le secteur de Farnham après que le conducteur du véhicule ait enfreint un article du Code de la sécurité routière.

Les deux individus à bord ont été mis en état d’arrestation en raison de motifs reliés aux stupéfiants. En procédant à la fouille du véhicule, les policiers y ont trouvé du cannabis, de la cocaïne, des poings américains et des téléphones cellulaires.

Différents éléments d’enquête ont mené les policiers dans une résidence de la rue Saint-André Nord à Farnham où ils ont mené une perquisition. Des équipements servant à la production de cannabis furent saisis et un suspect, un homme de Farnham de 22 ans, a été arrêté.

Ce dernier a fourni une déclaration incriminante aux enquêteurs de la Sûreté du Québec. Il a été libéré et devra faire face à des accusations de production de cannabis à une date ultérieure.

L’enquête a aussi mené les policiers dans un entrepôt de la rue Principale à Granby où ils ont saisi une importante quantité de stupéfiants. Cannabis, viagra, haschisch et des comprimés (qui devront être analysés) ont été perquisitionnés à cet endroit.

Les deux individus arrêtés à bord du véhicule utilitaire sport doivent comparaître mardi au palais de justice de Granby. Le suspect de 28 ans, un homme de Bromont qui possède un lourd casier judiciaire en lien avec les stupéfiants, fera face à des accusations de possession de drogue en vue d’en faire le trafic, de possession d’arme prohibée, de bris de conditions dans le cadre d’une interdiction pour arme prohibée et de bris de probation.

L’autre individu qui prenait place dans le VUS, un homme de Granby âgé de 27 ans verra des accusations de possession de stupéfiants dans le but d’en faire le trafic et de possession d’armes prohibées s’ajouter à son dossier judiciaire qui était vierge jusqu’à présent.

Cette opération qui s’est déroulée sur plusieurs heures a réuni des policiers de la Sûreté du Québec de Brome-Missisquoi, de la Haute-Yamaska, de l’Équipe régionale d’enquête de l’Estrie (ERE-Estrie) de Cowansville et du Module d’enquête régionale Estrie (MERE) de Sherbrooke.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires