Danger «extrême» d’incendie: la SOPFEU interdit les feux

INCENDIE. Les conditions climatiques étant propices au déclenchement d’incendies, principalement dans la région où le risque d’inflammabilité est extrême, le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Laurent Lessard a interdit mercredi après-midi, et ce, jusqu’à nouvel ordre, de faire des feux à ciel ouvert pour de nombreux secteurs, dont en Haute-Yamaska et dans Brome-Missisquoi.

Selon les directives transmises par la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU), les feux à ciel ouvert en forêt ou à proximité sont interdits depuis 13h, mercredi.

Au moment où l’interdiction entrait en vigueur, les pompiers de Granby ont dû procéder à l’extinction de trois foyers d’incendie qui avaient été allumés dans le secteur boisé du parc Bellevue. Il s’agissait du premier feu du genre à Granby depuis l’arrivée de la belle saison. «On a d’ailleurs reçu un communiqué [mercredi] matin interdisant de faire des feux à ciel ouvert. La SOPFEU l’a émis pour la Haute-Yamaska. On n’a plus le droit d’émettre de permis de brûlage et on annule aussi les permis délivrés», précise Simon Boutin, chef de la division opération au Service des incendies de Granby.

Les pompiers de Sainte-Angèle-de-Monnoir et ceux de Sainte-Brigide-d’Iberville interviennent actuellement sur le mont Saint-Grégoire, situé dans la municipalité du même nom, pour un feu de forêt. Tous les sentiers de la montagne ont été évacués et les sapeurs attendent présentement un CL-215, cet avion-citerne qu’utilise la SOPFEU pour combattre les incendies de forêt.

Et pas plus tard que samedi soir, une vingtaine d’acres ont brûlé à Lac-Brome, entraînant, du même coup, la perte d’une vieille écurie sur le chemin Papineau.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires