Des centaines d’animaux retrouvés morts à Dunham

Des centaines d’animaux retrouvés morts à Dunham

Un quadragénaire de Dunham s'expose à des accusations criminelles après qu'un chien ait été retrouvé mal en point et qu'une dizaine de cadavres d'animaux aient été découverts sur sa propriété

CRUAUTÉ. Un quadragénaire de Dunham s’expose à des accusations criminelles après qu’un chien ait été retrouvé mal en point et que des centaines de cadavres d’animaux aient été découverts sur sa propriété, lundi.

Les employés de la Société protectrice des animaux (SPA) des Cantons sont intervenus, lundi, sur le 10e rang, à Dunham, après qu’un appel anonyme ait été logé pour un chien mal en point.

Sur les lieux, la SPA a effectivement découvert un chien négligé, en état de détresse. Selon nos informations, l’animal a dû être euthanasié d’urgence lundi soir.

De plus, «la SPA a constaté la présence de plus de plusieurs dizaines d’autres animaux qui étaient décédés. On parle de poules, de lapins et de chiens», indique le sergent Hugo Fournier, porte-parole de la Sûreté du Québec de l’Estrie.

De son côté, le directeur de la SPA des Cantons, Carl Girard, compte plutôt par centaines le nombre d’animaux morts. «Il y en a entre 300 et 400. Ce sont des dindes, des pintades, des canards et un chien», dit-il.

Devant l’ampleur de la situation, les employés de l’organisme voué à la protection des animaux ont contacté la Sûreté du Québec pour avoir de l’assistance.

Les policiers ont rencontré l’occupant des lieux, un homme d’une quarantaine d’années. Une enquête a été ouverte. «Il n’est pas exclu que des accusations soient déposées au terme de l’enquête. Les policiers se sont aussi assurés que la personne en place reçoive des soins appropriés», poursuit le sergent Fournier. Ce dernier souligne que l’individu a offert sa collaboration aux policiers.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires