Incendie mortel à Farnham: Beauregard recouvre sa liberté

Incendie mortel à Farnham: Beauregard recouvre sa liberté
Accusé du meurtre de Guillaume Savard et d’incendie criminel à Farnham

Accusé du meurtre de Guillaume Savard et d’incendie criminel à Farnham, le Dunhamien Patrice Beauregard a recouvré sa liberté, lundi, après un week-end complet de détention.

Patrice Beauregard s’est présenté devant le juge lundi. Le magistrat a accepté de le remettre en liberté moyennant un lot de conditions. En plus de garder la paix et d’avoir une bonne conduite, Patrice Beauregard doit demeurer à son domicile, respecter un couvre-feu de 22h à 7h et se rapporter au poste de la SQ de Dunham tous les vendredis, indique Sylvie Coulombe, du greffe du palais de justice de Granby.

Il a également dû défrayer une caution de 12 000$ et doit respecter un interdit de se rendre à deux adresses et d’entrer en contact avec 13 personnes. Il doit revenir en cour le 10 octobre prochain.

Rappelons que Patrice Beauregard est le propriétaire de l’immeuble qui a été le théâtre d’un incendie mortel, à Farnham, le 9 septembre. Vendredi dernier, il a été arrêté par les policiers de la Sûreté du Québec pour ensuite être conduit au palais de justice de Granby.

Selon l’acte d’accusation dont lAvenirEtDesRivières.com a obtenu copie, Patrice Beauregard est accusé d’avoir causé un incendie dans un logement sans se soucier que ce dernier était occupé, d’avoir causé un incendie avec l’intention de frauder sa compagnie d’assurances ainsi que d’avoir causé la mort de Guillaume Savard. Pour ce dernier point, il a été accusé d’homicide involontaire coupable.  

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires