Incendie mortel à Farnham: l’enquête se poursuit

Incendie mortel à Farnham: l’enquête se poursuit
Un violent incendie a fait une victime

L’enquête portant sur l’incendie qui a fait un mort, dans la nuit de dimanche à lundi, à Farnham, suit son cours. Les policiers de la Sûreté du Québec continuent leur travail. Au moment d’écrire ces lignes, l’identité de la victime n’était toujours pas connue.

«L’enquête est toujours en cours concernant l’incendie. Les policiers vont poursuivre leurs démarches aujourd’hui, concernant ce dossier», indique l’agente Aurélie Guindon, porte-parole de la Sûreté du Québec de l’Estrie. Cette dernière souligne aussi qu’«il est trop tôt pour en savoir plus sur les causes».

Quant à la victime, aucun détail n’a été dévoilé au sujet de son identité, ni s’il s’agit d’un homme ou d’une femme. «Nous n’avons pas encore pu identifier la victime de l’incendie. Les résultats de l’autopsie pratiquée aujourd’hui (mardi) permettront possiblement au coroner d’établir l’identité», précise Geneviève Guilbault, responsable des communications au Bureau du coroner. 

Rappelons que dans la nuit de dimanche à lundi, un incendie a pris naissance dans un immeuble de quatre logements situé sur la rue Principale Est à Farnham. À l’arrivée des pompiers, l’embrasement était pratiquement généralisé à l’arrière du bâtiment. Les pompiers ont procédé aux vérifications aux endroits où ils pouvaient.

Ce n’est que vers 6h20, au moment du déblaiement, qu’ils ont découvert la dépouille d’une personne. Des enquêteurs de la Sûreté du Québec et le Service d’identité judiciaire ont été appelés sur les lieux. Les policiers doivent déterminer si la victime a joué un rôle dans ce brasier et si l’incendie est en cause dans ce décès.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires