Isabelle Charest vante les mérites de l’activité physique

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Isabelle Charest vante les mérites de l’activité physique

À l’emploi de la CSVDC depuis août dernier, à titre de coordonnatrice des services éducatifs – volet sportif, Isabelle Charest a élaboré un plan d’action pour encourager l’activité physique chez les jeunes. Son document sera présenté à Val-Des-Cerfs en janvier prochain.

«La commission scolaire a créé ce nouveau poste afin de promouvoir l’activité physique et les saines habitudes de vie dans les écoles de son territoire», précise Mme Charest.

Cette dernière a profité des derniers mois pour se familiariser avec l’offre de la CSVDC en matière d’éducation physique pendant les heures de classe et après l’école. Elle a par la suite élaboré un plan d’action qui doit être présenté à Val-Des-Cerfs en janvier prochain.

«Au début, je m’enlignais sur l’offre parascolaire, mais j’ai vite compris que les jeunes qui participent à ces activités étaient déjà actifs alors que beaucoup d’autres ne pratiquent aucune discipline sportive. Nous avons convenu qu’il était préférable de mettre l’emphase sur ces derniers. Val-des-Cerfs a également exprimé sa volonté de faire bouger les jeunes en plein air. Il faut dire que la région se prête bien à cela», signale la triple médaillée olympique.

L’école primaire Saint-Romuald endosse cet objectif et a pris les devants, voilà trois ou quatre ans, en incitant ses élèves à marcher ou courir autour de l’établissement une fois par semaine à l’heure de la récréation. L’initiative a été couronnée de succès avec un taux de participation de 100 %.

«L’expérience de Saint-Romuald démontre que les bonnes idées ont toujours leur place et pourrait sans doute profiter à d’autres écoles», signale Mme Charest.

Dix ans après son retrait de la compétition, Isabelle Charest ne ferme pas la porte à un retour dans le monde du sport à titre d’entraîneur.

«J’avais besoin d’une coupure avec ce mode de vie pour pouvoir expérimenter autre chose. Le rôle d’entraîneur est exigeant et demande un engagement constant», explique la principale intéressée.

Cette dernière laisse entendre que la pause lui a été bénéfique et lui a permis de «mettre le focus» sur la famille.

«Il y a longtemps que Steve et moi désirions partager les vacances estivales de nos enfants. L’occasion s’est enfin présentée… et j’ai même eu la chance de coacher l’équipe de soccer de mon fils», indique la mère d’une fillette de quatre ans et d’un garçon de huit ans.

Soutien au projet de gymnase

Une partie des fonds amassés par l’équipe des Hôtels ALT dans le cadre du Grand défi Pierre Lavoie a été versée à l’école Saint-Romuald, de Farnham, pour l’aider à financer un projet de construction de gymnase. Isabelle Charest a eu le plaisir de remettre le précieux don aux autorités compétentes.

«La plus grosse partie des 60 000 $ réunis par notre équipe, soit une somme de 15 000 $, a été accordée à une école de la région de Québec. Le deuxième montant en importance s’élève à 11 359 $ et est attribué à l’école Saint-Romuald. Cinq autres établissements scolaires auront droit à une somme de 5 000 $», précise Mme Charest.

Répondant à l’invitation de la cofondatrice des Hôtels ALT, Christiane Germain, Isabelle Charest avait accepté l’été dernier de se joindre à l’une des deux seules équipes exclusivement féminines du Grand Défi Pierre Lavoie.

«J’ai bien aimé mon expérience au sein de cette équipe, car je n’avais encore jamais roulé au sein d’un peloton de 1 000 cyclistes et pris part à une randonnée à vélo aussi exigeante», affirme l’ancienne championne de patinage de vitesse sur courte piste et conjointe de l’ex-footballeur Steve Charbonneau, directeur du service des loisirs à la Ville de Farnham.

Le don de 11 359 $ permettra à l’école Saint-Romuald aidera à financer l’acquisition de nouveaux équipements en prévision de la mise en service d’un nouveau gymnase.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires