Le Choeur des Oliviers chante Noël à Sainte-Angèle

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Le Choeur des Oliviers chante Noël à Sainte-Angèle
Jean-Paul Bergeron

Les amateurs de belle musique auront l’occasion de se faire plaisir tout en contribuant à une bonne cause, le samedi 7 décembre prochain, lors de la présentation d’un concert de Noël à l’église catholique de Sainte-Angèle-de-Monnoir.

Ce récital d’une centaine de minutes met en vedette le Choeur des Oliviers, un ensemble multigénérationnel fondé à Saint-Mathias-sur-Richelieu voilà plus d’un quart de siècle.

Le Choeur des Oliviers est dirigé par Claire Payment et réunit une vingtaine de choristes, hommes et femmes, de Marieville, Chambly, Richelieu et Saint-Mathias.

Les Angèloiriens connaissent déjà cet ensemble vocal pour l’avoir vu à l’oeuvre, en 2010 et 2011, dans le cadre d’un spectacle du temps des Fêtes.

Chants traditionnels

Le concert du Choeur des Oliviers se divise en deux blocs de 50 minutes chacun et regroupe une vingtaine de chansons classiques et populaires.

Le programme de l’édition 2013 débute avec le Minuit Chrétiens et inclut plusieurs autres airs connus, tels que Sainte nuit, Noël blanc, Souhaits de Noël, Dans cette étable, Mon beau sapin et Vive le vent.

«Les gens recherchent des chants traditionnels qui leur rappellent leur jeunesse. C’est dommage, car on ne les entend presque plus nulle part», indique Jean-Guy Laurin, président du Choeur des Oliviers.

Le concert permettra également aux spectateurs de se familiariser avec des pièces d’une autre époque ou d’une autre contrée,  tels que Ya se van pastores?, Noël Nouvelet, En cette nuit, Quelqu’un te rend la Lumière et Nous étions trois bergerettes.

Le récital débute à 20 heures, mais les portes de l’église ouvrent à 19h30. On peut se procurer des billets au coût de 10 $ auprès de Denise Ostiguy (460-4729) ou Hélène Mathieu (460-7788). Des billets seront également en vente à la porte.

Une bonnne cause

L’organisme de coopération internationale et d’éducation populaire Action-Haïti – section Saint-Jean-sur-Richelieu remettra tous les fonds amassés lors de ce spectacle à l’école Notre-Dame-Marie. Cet établissement scolaire est situé à Grand-Goâve, à 60 km au sud-ouest de la capitale Port-au-Prince. On y accueille près de 200 élèves répartis dans les sept niveaux du cours fondamental et quelque 80 enfants inscrits au cours préscolaire.

«Action-Haïti parraine l’année scolaire d’une cinquantaine d’élèves. Pour un montant annuel de 100 $, un enfant pourra fréquenter l’école, obtenir des livres, un uniforme et des souliers, sans oublier une assiette de riz distribuée par le Programme alimentaire mondial», résume le président de l’organisme, Jean-Paul Bergeron.

Action-Haïti a récemment équipé la cour d’école de deux modules de jeux, soit six balançoires pour les filles et six autres pour les garçons. «Notre organisme a également financé la plantation d’une dizaine d’arbres dans cette même cour, afin de fournir un couvert végétal aux enfants et de les conscientiser aux avantages du développement durable», ajoute M. Bergeron.

Ce résidant de Sainte-Angèle s’est rendu en Haïti, du 23 octobre au 6 novembre. Il s’agissait de son onzième séjour en cinq ans dans ce pays considéré comme le plus démuni d’Amérique.

«On entend beaucoup moins parler d’Haïti dans les médias, mais les besoins sont toujours aussi criants. Le peuple haïtien n’est pas au bout de ses peines et a grand besoin du support de la communauté internationale», poursuit M.Bergeron.

Ce dernier tient à rappeler que les dons du public et les recettes des activités de financement retournent directement sur le terrain. Les gens qui désirent soutenir les efforts de l’organisme peuvent contacter Jean-Paul Bergeron par téléphone (460-3188 ) ou par courriel (berjp2010@gmail.com).

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires