Les Typhons de Brome-Missisquoi hôtes d’une première manche

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
Les Typhons de Brome-Missisquoi hôtes d’une première manche

Les Typhons de Brome-Missisquoi accueilleront des athlètes de 17 clubs de natation le 13 décembre au centre aquatique de Cowansville.  

NATATION. Le club de natation Les Typhons de Brome-Missisquoi accueillera 114 athlètes, le 13 décembre prochain. Ces derniers débarqueront à la piscine du centre aquatique de Cowansville, dans le cadre de la première étape d’une série de compétitions de natation menant aux Olympiques spéciaux du Québec.

Le programme de la journée prévoit, dès 12h30, des compétitions de brasse, de dos, de nage libre et de papillon, sur des distances de 25, 50, 100 m. Du 200 m QNI (quatre nages individuelle) est aussi à l’horaire pour les nageurs, âgés de 10 à 50 ans. «C’est quelque chose de spécial, dans la mesure où ces personnes-là sont toujours très marginalisées. Le seul fait de participer à une compétition, c’est extrêmement valorisant. Ça leur permet de passer au-delà de leur handicap et de créer une très grande estime de soi», laisse entendre Jean-François Doré, fondateur du club Les Typhons.

Après quelque quatre mois d’entraînement, les membres de 17 équipes de partout en province tenteront de se qualifier pour la demi-finale provinciale à Blainville le 7 février. La finale aura lieu en juin.

D’après M. Doré, le rendez-vous sportif, bien que compétitif, offre à plusieurs athlètes l’occasion de tisser de solides liens. «Ça leur permet de socialiser, parce que très souvent ils sont isolés. C’est extrêmement bénéfique pour eux, tant sur le plan physique que physiologique».  

Sept membres des Typhons de Brome-Missisquoi seront sur place. Le club réunit des athlètes de Cowansville, Farnham, d’Ange-Gardien et de Lac-Brome, notamment. C’est la troisième fois que la compétition provinciale est chapeautée par le club de natation basé à Cowansville. Le calendrier annuel en compte quatre.

Le Club des Typhons se donne comme mission de permettre aux personnes qui présentent une déficience intellectuelle de pratiquer la natation, à raison de deux fois par semaine. Certains des membres peuvent ensuite se qualifier pour les Olympiques spéciaux du Québec.    

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires