Vélo: onze élèves se surpassent

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Vélo: onze élèves se surpassent
Onze élèves de l'école primaire Saint-Romuald ont pris part à une randonnée cycliste de 85 km et plus entre Wickam et Farnham.

Les onze élèves de la classe de Line Bonvouloir ont confondu les sceptiques en parcourant entre 85 et 100 km à vélo en une seule journée après seulement quelques mois de préparation. Comme quoi, tout est posssible, quand on y croit vraiment!

«Certains parents estimaient que leur enfant ne pourrait guère rouler plus de 20 ou 30 km. Ils ont eu toute une surprise et plusieurs d’entre eux ont même pleuré de joie en accueillant leur fille ou leur fils au fil d’arrivée», indique l’instigatrice du projet et professeure en adaptation scolaire à l’école primaire Saint-Romuald.

Sources de motivation

Les élèves ont quitté l’école, jeudi matin vers 6 heures, vers Wickam, point de départ de la randonnée. Ils ont par la suite emprunté les pistes La Campagnarde, L’Estriade et La Montérégiade, escortés par la caravane du magasin Dimension Sport, en direction de Farnham.

«Les 30 premiers kilomètres ont été très difficiles en raison de la présence de nombreuses petites pentes ascendantes. Il nous a fallu pousser plusieurs élèves dans le dos, afin de les aider à lutter contre la fatigue et le découragement», précise Mme Bonvouloir.

Pour motiver ses troupes, cette dernière leur réservait une grosse surprise (un vélo neuf) et plusieurs petits cadeaux (chandail, cuissard et paire de gants), à intervalles de 15 km.

Dix membres du club cycliste Synergie, de Farnham et une cinquantaine d’autres amateurs de vélo ont rallié le groupe au cours du périple, à la hauteur de Granby ou d’Ange-Gardien. Stéphane Campbell, un directeur d’école secondaire très impliqué dans le Grand défi Pierre Lavoie et un motivateur de premier ordre, a également parcouru les derniers km aux côtés des élèves.

«Nos jeunes ont adoré roulé aux côtés de cyclistes expérimentés et ont été vivement impressionnés par leur endurance… et la beauté de leur costume. La présence des membres du club Synergie leur a donné un regain d’énergie», signale Mme Bonvouloir.

Un dîner, un souper et plusieurs pauses de dix minutes figuraient également à l’horaire des participants.

Accueil triomphal

Le relief a soudainement changé – et pour le mieux – entre le 40e km et le 50e km, les pentes ascendantes cédant la place à un terrain relativement plat, puis à partir du 55e km, à des faux plats descendants.

Les cinq filles et six garçons  de Saint-Romuald se sont finalement pointés à Farnham vers 20 h 50, soit une trentaine de minutes plus tard que prévu, après 13 heures d’efforts soutenus. Une centaine de parents et autres résidants de Farnham étaient déjà sur place et attendaient leur arrivée avec fébrilité.

«Nos jeunes ont eu droit à une entrée triomphale et ont bien senti qu’ils étaient les vedettes de la journée. La fatigue des dernières heures s’est alors évanouie comme par enchantement», poursuit la responsable de la randonnée.

Au dire de cette dernière, les élèves de 9 à 12 ans ont relevé le défi avec brio et étaient tout sourire à leur arrivée. Certains dansaient alors que d’autres sautaient d’un côté, puis de l’autre, emportés par un sentiment d’euphorie.

«La plupart des jeunes ont franchi 85 km tout en bénéficiant d’un saute-mouton de 15 km alors que quelques-uns ont parcouru la totalité des 100 km du trajet», résume Mme Bonvouloir, avec un brin de fierté dans la voix.

Deux élèves de sixième année ont alimenté le site Internet de l’école Saint-Romuald en nouvelles et photos tout au long du périple, permettant ainsi aux parents de garder un contact virtuel avec leur enfant.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires