Le cyclisme urbain : écologique et durable

Publireportage
Le cyclisme urbain : écologique et durable

Afin de lutter contre la crise climatique actuelle, les Québécois sont de plus en plus nombreux à choisir le vélo comme moyen de locomotion en ville. Contrairement à une voiture, un deux roues est plus écologique à différents niveaux. Nous vous expliquons plus en détails dans le présent article. 

Zéro gaz à effet de serre 

Vous voulez faire un geste pour l’environnement ? Dépêchez-vous de vous rendre dans le meilleur magasin de vélos à Québec. Vous y trouverez différents types et modèles, et il ne vous restera qu’à choisir votre bicycle en fonction de vos besoins et de votre budget.

En effet, le vélo n’a besoin d’aucun carburant pour fonctionner. Il suffit de se mettre en selle et de pédaler afin de se rendre d’un point à un autre. Ce mode de transport n’émet donc aucun gaz à effet de serre et il est moins polluant. Si vous parcourez 5 km à vélo par exemple, vous émettez zéro CO2. Alors que si vous vous déplacez en voiture, vous rejetez jusqu’à 966 g de CO2. Il est à rappeler que le gaz à effet de serre est à l’origine de milliers de décès par an, car il cause de graves problèmes au niveau du système respiratoire. Sans oublier qu’il a aussi des effets néfastes sur la planète. 

Des ressources limitées pour la fabrication et la réparation

L’émission de gaz à effet de serre n’est pas l’unique critère qui permet de dire qu’un moyen de transport est écologique. Il faut aussi prendre en compte la quantité de ressources utilisées lors de la fabrication. 

Pour créer un vélo, il faut environ 10 à 15 kg d’acier ou d’aluminium. Tandis que pour construire une voiture, il faut beaucoup plus de matières premières. 

Par ailleurs, nous tenons à rappeler qu’un vélo est plus facile à réparer et à recycler, contrairement à une automobile. En effet, vous pouvez facilement trouver de nombreuses entreprises et ateliers qui récupèrent les bicycles usagés afin de les reconditionner. Pour les deux roues en très mauvais état, seules certaines pièces sont récupérées et réutilisées. 

Un moyen de transport respectueux de l’environnement 

Le vélo est un moyen de transport respectueux de l’environnement. D’abord, étant donné qu’il est plus léger et plus petit qu’une voiture, il occupe moins d’espace. En effet, il n’encombre pas les routes lorsque vous pédalez, et il occupe jusqu’à 5 fois moins d’espace qu’une voiture quand vous stationnez. 

Ensuite, le vélo n’émet aucune nuisance sonore. 

Enfin, un deux roues n’émet aucune particule fine. De ce fait, il ne risque pas de ternir les façades des bâtiments. 

Se déplacer en ville à vélo comporte de nombreux avantages pour l’environnement. Mais ce n’est pas tout. Ce mode de transport est également bénéfique pour la santé, sans oublier qu’il permet de gagner du temps et d’économiser de l’argent. Alors, tous à vos guidons !

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires