Investissement de 4,5M $: Un nouveau garage, moins de bruit et de poussière

Fini la poussière et le bruit des camions du Service des travaux publics de Farnham dans le secteur résidentiel de la rue Saint-Grégoire. Les cols bleus de la municipalité emménageront sous peu dans le nouveau garage municipal érigé au coût de 4,5M $ dans le parc industriel.

 

«Sur le plan mécanique, tout est prêt. Il reste seulement à raccorder le bâtiment au réseau de câblodistribution (téléphone, télécopieur et réseau Internet). Les travaux de terrassement suivront dans les prochains mois et devraient être complétés pour la journée portes ouvertes du 9 juin prochain», indique Benoit Larivière, directeur des Services techniques et du développement à la Ville de Farnham.

 

Voilà plus de dix ans que l’administration Hüsler songeait à relocaliser le garage municipal pour des raisons d’ordres pratique et esthétique. La présence des installations du Service des travaux publics sur la rue Saint-Grégoire aura occasionné un lot de désagréments aux résidants de ce quartier résidentiel qui ont dû composer avec le bruit et la poussière pendant plusieurs décennies.

 

La réalisation du projet a nécessité plus de six mois de travail et des investissements substantiels. La compagnie Gestion et Construction Girel de Saint-Césaire a touché 3 889 900$ pour les travaux de base et une somme additionnelle de 145 200$ pour l’ajout d’une baie de travail supplémentaire.

 

La firme d’architecte Jacques Monty (102 874$) et la firme d’ingénieurs Tenika-HBA (117 343$) ont également été mises à contribution.
L’emprunt à long terme de 4 549 000$ contracté par la Ville de Farnham permettra également de financer les améliorations apportées au terrain (aménagement paysager, revêtement d’asphalte, installations de barrières avec glissières automatiques, réservoirs d’essence avec puits de ravitaillement, dépôts de sel, sable, pierre, etc.).

 

Place à la nouveauté!
L’édifice de 2 262 m2, en forme de «L» a été érigé sur le site de RIP Rail, en face de l’ancienne fonderie démolie l’automne dernier.

 

La plus grosse partie du bâtiment servira à l’entreposage du matériel roulant. Cette section à aires ouvertes, desservie par dix portes de garage, permettra de garder les véhicules à l’abri du froid et des intempéries.

 

On y trouvera également un magasin de pièces, une salle de lavage pour la machinerie et un atelier de mécanique constitué de deux postes de travail avec plancher chauffant. Une baie régulière avec système d’élévation et une baie avec fosse d’entretien permettant de travailler sous les gros véhicules sont aussi aménagées.

 

«L’atelier est maintenant doté d’un pont roulant avec palan de cinq tonnes permettant de lever sans effort les blocs moteurs et autres équipements lourds», précise Benoit Larivière.

 

Le rez-de-chaussée abritera également une salle de douches avec casiers, un mini-vestiaire pour les femmes, une cafétéria et une salle de toilettes adaptée à l’intention des visiteurs.

 

Le deuxième étage accueillera la réception, les locaux administratifs, le bureau du directeur et celui de l’horticultrice, une salle de réunion, les bureaux de la géomatique, une station d’impression et une salle de consultation pour les plans. Les vieilles cartes et autres archives sur papier demeureront cependant à l’hôtel de ville.

 

«Les autorités municipales ont fait appel à un consultant pour les guider dans le processus d’implantation de la géomatique. Il s’agira de regrouper dans une banque de données toutes les informations utiles ayant trait au réseau routier, au système d’éclairage, au réseau de bornes-fontaines, aux équipements de signalisation, au mobilier des parcs, aux réseaux d’égout et d’aqueduc. Il ne s’agira pas simplement de numériser des cartes géographiques, mais de dresser les plans des infrastructures municipales.

 

C’est un gros système à mettre en place, mais ça nous sauvera beaucoup de temps et d’énergie. Une fois le système implanté, il restera simplement à faire des mises à jour ponctuelles», signale le directeur des Services techniques et du développement.

 

Les Farnhamiens auront l’occasion de visiter le nouveau garage municipal, le samedi 9 juin, de 9 heures à midi, dans le cadre de la Semaine des municipalités.


 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires