Farnham acquiert les collections de Pierre Michaud

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Farnham acquiert les collections de Pierre Michaud

PATRIMOINE. La Ville de Farnham vient d’acquérir, pour une somme symbolique de cinq milles dollars, les collections de photos et autres documents d’archives de Pierre Michaud, un grand amateur d’histoire à la retraite.

«Le versement de la municipalité doit être perçu comme une forme de dédommagement pour le matériel (cartables, feuilles plastifiées, cartouches d’encre, etc.) que j’ai acheté au cours des 25 dernières années pour reproduire ou conserver les photos dans les meilleures conditions possibles. Ça ne couvre évidemment pas mes frais de déplacements et autres dépenses», explique le collectionneur de 74 ans.

M. Michaud remettra notamment à la Ville une centaine de cartables de photos. L’ancien entrepreneur peintre a notamment en sa possession une cinquantaine de cartes postales imprimées par Paul Gauvin, un ancien photographe de Farnham, et la collection de photos du regretté Gérard Gauvin (le frère de Paul).

«Je dois une fière chandelle à Thérèse Gauvin, la veuve de Gérard, qui a gentiment accepté de me léguer ses photos», indique M.Michaud.

Au fil des ans, M. Michaud a également eu l’heureuse initiative d’approcher quelques-uns de ses concitoyens pour digitaliser leurs photos.

«Esley McCorkill, un descendant de l’ancien maire du même nom et Albert Edward, un ancien ouvrier qui possède une bonne connaissance de l’histoire de Farnham ont notamment accepté de me prêter leurs photos pour que j’en fasse des copies. Il en va de même avec Yvan Robillard, le fils de l’ancien chef de police», signale M. Michaud.

Les collections de photos de Pierre Michaud permettent notamment aux citoyens de se familiariser avec l’histoire de la base militaire, du chemin de fer, de la brigade de pompiers, des fanfares et autres ensembles musicaux, du collège Saint-Romuald et des principaux bâtiments patrimoniaux.

«J’ai exposé mes photos à plusieurs reprises à l’invitation des organisateurs de la Journée du patrimoine et des fêtes du centenaire du collège. J’ai toujours aimé rencontrer les gens et discuter avec eux. Je suis un gars de public», ajoute le principal intéressé.

Ce passionné de photographie a également pris de nombreux clichés des plus récents chantiers: réfection du barrage d’Hydro-Québec, reconstruction du pont Antonio-Bernier et aménagement de la route de contournement.

«Le ministère des Transports et l’entrepreneur général m’ont donné libre accès au chantier. J’ai ainsi pu prendre au-delà de 4 800 photos des travaux du nouveau pont, mais je ne les ai évidemment pas toutes développées», précise-t-il.

Ce n’est pas sans raison que Pierre Michaud a décidé de se départir de ses collections.

«Je dois être opéré à l’hôpital Maisonneuve-Rosemont prochainement pour des problèmes aux genoux et ma convalescence risque d’être longue», explique-t-il.

Le septuagénaire voulait par ailleurs s’assurer que ses précieuses photos se retrouvent entre bonnes mains.

«La greffière de la municipalité a un intérêt marqué pour l’histoire et possède une formation d’archiviste. Je suis certain que mes documents seront entre bonnes mains», poursuit M. Michaud, qui a déjà offert sa collaboration à la municipalité pour le classement des photos époque.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des