Bedford doit faire bouillir son eau

Bedford doit faire bouillir son eau
En combattant le violent incendie qui a causé la perte de l’Hotel Bedford

En combattant le violent incendie qui a causé la perte de l’Hôtel Bedford, dimanche soir, les pompiers ont vidé les réservoirs d’eau de la municipalité. Un avis d’ébullition préventif a été émis par les autorités.

Jusqu’à nouvel ordre, les Bedfordois doivent faire bouillir l’eau à gros bouillons durant au moins une minute. Ils peuvent aussi utiliser de l’eau embouteillée. Une citerne d’eau est également mise à la disposition des citoyens au garage municipal.

En procédant à l’extinction du brasier dimanche soir, les pompiers ont vidé le réservoir d’eau potable de la Ville. «Au moment où l’on se parle (lundi midi), le niveau de l’eau est de retour à la normale, mais il y a tellement eu de demandes qu’il s’est rempli avec de l’eau contenant du manganèse, de l’eau brune», explique Yvan Labonté, directeur général de la Ville de Bedford.

La municipalité a donc émis un avis préventif d’ébullition et doit écouler un million de gallons d’eau afin que l’usine de traitement achemine de l’eau claire, sans manganèse, dans le réservoir. Sans danger pour la santé, le manganèse, qui donne à l’eau une couleur brunâtre, n’est clairement pas appétissant!

M. Labonté croit qu’une période de deux ou trois jours sera nécessaire avant de pouvoir consommer normalement l’eau potable de Bedford. À ce moment, les pompiers procèderont à nouveau à un porte-à-porte afin d’aviser les citoyens. 

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires