Démissions au conseil de ville: Pike River n’y échappe pas

«J’en ai plein les bras. Tant qu’à ne pas pouvoir m’occuper de la municipalité comme il le faut, j’aime mieux ne pas le faire», lance la conseillère municipale démissionnaire de Pike River, Angèle Breton.

 

La municipalité de Pike River n’est pas épargnée par la vague de démission qui secoue la région. Pas plus tard que lundi dernier, le journal l’Avenir & des Rivières a appris que deux conseillers municipaux de cette municipalité de 542 âmes ont remis coup sur coup leur démission.

 

La conseillère du district #5, Angèle Breton, a décidé de quitter ses fonctions d’élue, le 3 novembre dernier, parce que son horaire du temps était trop chargé. «J’ai trop d’occupation. J’ai la pourvoirie à m’occuper et aussi un dépanneur», a expliqué Angèle Breton. Celle qui en était à son deuxième mandat a donc choisi de céder son siège. Elle précise qu’à son premier mandat, elle n’était pas propriétaire de son dépanneur.

 

Même si le dossier de l’implantation d’éoliennes, qu’elle chapeautait, n’a pas fonctionné, Angèle Breton garde de bons souvenirs de son passage à la mairie de Pike River. «Tout s’est bien déroulé», dit-elle.

 

Deuxième démission
Quatre jours après la démission d’Angèle Breton, soit le 7 novembre dernier, le conseiller du district #4, Serge Tougas, a lui aussi remis son poste à la directrice générale et trésorière de Pike River, Sonia Côté.

 

«Dans sa lettre, le conseiller Tougas a évoqué qu’il quittait pour des raisons personnelles», indique Mme Côté. L’Avenir & des Rivières a tenté de joindre Serge Tougas, mais il n’a pas retourné nos appels.

 

1er avril
Ayant obtenu un délai supplémentaire de la part du ministère des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire (MAMROT), la municipalité de Pike River tiendra des élections partielles pour combler les deux postes le 1er avril prochain. Le vote par anticipation aura lieu une semaine avant, soit le 25 mars.

 

Les personnes qui désirent se présenter au poste de conseiller pourront le faire entre le 20 février et le 2 mars prochain. Les documents seront disponibles auprès de Sonia Côté à la mairie de Pike River, selon les heures d’ouverture régulières. Exceptionnellement, l’hôtel de ville sera ouvert le 2 mars, sans interruption, de 9h à 16h30 pour recevoir les candidatures.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires