Des sacs d’école pour près de 200 élèves de la région

Par Xavier Demers
Des sacs d’école pour près de 200 élèves de la région
Des sacs à dos remplis de fournitures scolaires ont été remis à des élèves de la région. (Photo : (Photo: Journal Le Guide - Xavier Demers))

COMMUNAUTÉ. Le Centre de pédiatrie sociale Main dans la main tenait son annuelle Fête de la rentrée vendredi dernier, à la Maison Nesbitt de Cowansville. Près de 200 sacs d’école remplis de fournitures scolaires ont été remis à des élèves de la région dont les familles sont en situation de vulnérabilité.

Il s’agissait de la cinquième édition de l’événement.

« L’idée d’offrir à ces jeunes-là une nouvelle coiffure, il y a des kiosques santé et nutrition et, bien évidemment, les fournitures scolaires, pour qu’ils arrivent à l’école confiants, ça n’a pas de prix, a déclaré la présidente du conseil d’administration de Main dans la main, la Dre Anne Rouleau. La population a été ultra généreuse. Les sacs et les dons arrivaient ! »

En tout, ce sont environ 300 personnes qui se sont déplacées pour participer à la fête, qui comptait notamment sur un parcours animé, de la musique et de multiples kiosques d’organisme de la région.

« Cette année, on a monté d’un cran ! a affirmé la Dre Rouleau. On a des partenaires de la communauté comme la Cellule Jeunes et familles de Brome-Missisquoi, L’Éveil, Oasis santé mentale. On a toujours un kiosque sur le droit des enfants, en lien avec la mission du centre. Cette fois-ci, on a l’organisme Juristes engagées qui est présent. Ce sont des jeunes étudiants en droit. Ils font des activités, des jeux. On a des partenaires de centres jeunesse qui sont venus, du CLSC, des intervenants avec lesquels on travaille souvent pendant l’année. »

« Oui, c’est une fête pour les enfants, mais là, on voit que toute la communauté est rassemblée autour des enfants, a-t-elle ajouté. Je trouve ça incroyable. On a le propriétaire du Canadian Tire, par exemple, qui a donné beaucoup pour le centre cet été. »

Le Dr Gilles Julien, fondateur de la Fondation Dr Julien, et la députée de Brome-Missisquoi, Isabelle Charest, se sont également rendus sur place.

« Fêter la rentrée est tout un symbole pour les enfants et les familles ! a déclaré le Dr Julien, par voie de communiqué. La pédiatrie sociale en communauté, c’est aussi savoir se retrouver ensemble, dans ces moments-là. Et quel privilège de pouvoir voir les jeunes du CPSC Main dans la Main participer pleinement à l’organisation de cette journée, de leur journée. Ils sont inspirants d’espoir et ça me remplit de bonheur de voir que le mouvement de la pédiatrie sociale rayonne à travers tout le Québec. »

« Le retour à l’école est parfois une période une peu angoissante pour les enfants, a ajouté de son côté Mme Charest. Merci à la Dre Anne Rouleau, présidente du conseil d’administration, au personnel du Centre de pédiatrie, aux spécialistes et à tous les bénévoles qui se sont impliqués pour rendre cette étape plus douce pour ces enfants ! »

DÉFIS À L’APPROCHE DE LA RENTRÉE

La rentrée scolaire est souvent un moment stressant pour les jeunes et leurs familles, surtout lorsqu’ils sont dans une situation précaire.

Les intervenants du CPSC Main dans la main ont d’ailleurs dû porter une attention particulière à certains éléments, comme les difficultés d’accès au logement ainsi qu’aux problématiques causées par l’inflation.

« Les travailleurs sociaux ont travaillé à s’assurer qu’au niveau logement et nourriture, tout était OK, a relaté la Dre Rouleau. On essaie de les guider à travers des choix réalistes en lien avec la nourriture, notamment. On fait de la clinique mobile aussi. Le prix de l’essence a un impact sur notre clientèle. On se déplace un peu plus. Les gens qui n’habitent pas à Cowansville, mais qui viennent de Bedford, par exemple, ça peut devenir difficile avec le gaz. On va plus à Bedford, à Farnham ou à Knowlton. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires