La petite Naéva n’est plus

La petite Naéva n’est plus
La petite Naéva photographiée en mai dernier en compagnie de sa mère Josée Drapeau.

C’est dans les bras de son père que la petite Naéva Paquette a quitté ce monde, dimanche. L’enfant qui a touché la région, mais aussi bon nombre de Québécois, est décédée à l’âge de 17 mois des suites d’une pneumonie.

«Naéva nous a rendus fiers du début à la fin. Elle nous a quittés (dans les bras de papa) très paisiblement. La douleur est très vive… Petite princesse d’amour nous continuerons de t’aimer chaque jour encore plus fort. Merci infiniment de ton passage avec nous, ce fut un honneur d’être tes parents. Tu as livré une bataille de championne, tu as su toucher le cœur des gens et changer les choses. Merci mon amour, papa et moi t’aimons tellement, mais je crois que d’où tu es, maintenant tu le sais très bien. Viens nous voir mon amour, tu me manques déjà tellement. Je t’aime», a écrit la maman de Naéva, Josée Drapeau, sur la page Facebook créée en l’honneur du bambin où plus de 18 000 membres sont abonnés.

Si les premiers instants de la vie de la fillette se sont déroulés tout à fait normalement, le conte de fées s’est rapidement transformé en cauchemar.

Vers l’âge de six mois, les médecins ont diagnostiqué une maladie dégénérative de la famille des leucodystrophies. La matière blanche qui recouvrait le cerveau de l’enfant (et qui agit comme isolant) disparaissait ce qui avait pour effet d’entraîner du même coup la perte des acquis et des réflexes. L’espérance de vie de la petite n’allait pas dépasser les cinq ans.

Dans une entrevue touchante, Mme Drapeau avait confié au GranbyExpress.com en mai 2012, qu’elle voulait «l’accompagner jusqu’au bout, de profiter de chaque minute avec elle». Pour ce faire, le couple devait transformer la chambre de la fillette en véritable petit hôpital.

Dernier hommage

Les personnes qui souhaitent rendre un dernier hommage à la petite battante et à ses parents pourront le faire au complexe funéraire Lesieur (60, boul. Pie IX, Granby) ce mercredi 27 février, de 14h à 17h et de 19h à 22h, de même que jeudi de 9h à 11h15. Le service religieux sera célébré le 28 février dès 11h30 en l’église St-Luc.

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires