Lucar investit 1,4 M $ à Farnham

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Lucar investit 1,4 M $ à Farnham
La gérante de l’établissement Lucar de Farnham

La station-service Lucar de Farnham a connu un achalandage record, le 21 février dernier, à l’occasion de son inauguration post-agrandissement. Les visiteurs en ont profité pour visiter les lieux, rencontrer les douze membres du personnel et goûter à la nouvelle gamme de mets prêts à emporter offerts au dépanneur.

«Ces produits sont cuisinés à l’intersection de la rue Saint-Jacques et du boulevard Industriel, à Saint-Jean-sur-Richelieu, avant d’être distribués dans nos huit dépanneurs. L’établissement a recours aux services de trois cuisinières pour répondre à la demande», signale le directeur général du groupe Lucar, Sylvain Perreault.

Le projet de modernisation de la famille Trudeau a nécessité des investissements de 1,4 M $ et forcé la fermeture du commerce de Farnham pendant plusieurs mois.

«Nous avons proposé aux membres de notre personnel régulier d’aller travailler dans l’un de nos autres établissements pendant toute la durée des travaux. Comme les bons employés sont difficiles à trouver, nous ne voulions pas prendre le risque de les perdre», ajoute M.Perreault.

La réalisation du projet a notamment permis de tripler la superficie du dépanneur qui passe de 1 200 à 3 000 pieds carrés. Le nouveau dépanneur a été érigé une cinquantaine de pieds à l’arrière du bâtiment d’origine afin de libérer de l’espace pour l’ajout de deux pompes à essence et d’une pompe à diesel à débit rapide pour les camions.

«Les camionneurs vont apprécier cette nouvelle installation qui leur permettra de remplir leur réservoir en deux fois moins de temps», précise M.Perreault.

La station-service de Farnham devient du même coup le quatrième des huit établissements Lucar à adopter le concept starting gate.

Un nouveau restaurant familial de 56 places (2 300 pieds carrés), le Pedro 2, a par ailleurs été aménagé du côté ouest de l’édifice. Une initiative de Pierre Pauzé, propriétaire de l’établissement commercial du même nom situé dans le secteur Iberville, à Saint-Jean-sur-Richelieu.

«Il existait une demande à Farnham pour un restaurant offrant les trois repas à prix abordables. L’implantation du Pedro 2 vient combler ce besoin», affirme le propriétaire de l’entreprise Lucar, Luc Trudeau.

L’ouverture d’un lave-auto, d’une longueur de 60 pi. et d’une largeur de 20 pi., devrait suivre le 18 mars prochain.

«L’agrandissement du dépanneur nous a permis de grossir notre inventaire alors que l’ajout d’un restaurant contribuera à attirer une nouvelle clientèle. La vente de l’essence et du diesel sert principalement à créer de l’achalandage. Il faut comprendre que la marge de profit sur la vente des produits pétroliers a diminué de moitié en deux décennies», explique M.Trudeau.

La clientèle du dépanneur et celle du restaurant ont accès à un stationnement d’une douzaine de places en façade et à un deuxième stationnement à l’arrière du bâtiment principal pouvant accueillir de 30 à 40 véhicules de plaisance. De l’espace pour une dizaine de camions de type semi-remorque est également prévu.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires