Partielles à Saint-Césaire: Suzanne Provencher tente sa chance

La fondatrice de la Maison de la culture Au cœur de la Montérégie, Suzanne Provencher, tente de nouveau sa chance en politique municipale. À la suite de la démission de Guy Benjamin qui souhaite devenir maire de Saint-Césaire, Mme Provencher retente sa chance.

 

Suzanne Provencher, qui avait été candidate aux élections municipales générales de 2009 pour le district 4, souhaite combler le poste du district numéro 3, laissé vacant par Guy Benjamin. Ce dernier tente sa chance pour le poste de maire afin de remplacer Serge Gendron qui a démissionné en janvier dernier.

 

La candidate précise que depuis les dernières élections municipales, elle a assisté à pratiquement toutes les réunions du conseil municipal en plus de suivre les délibérations sur l’ensemble des thèmes. «Depuis 2009, j’ai développé mon intérêt pour la politique municipale et c’est avec conviction que je veux m’impliquer dans l’administration des affaires de ma municipalité et mettre mes compétences au service de mes concitoyens», dit-elle.

 

Suzanne Provencher a étudié les sciences comptables à l’Université du Québec à Montréal et a travaillé dans la métropole pendant plusieurs années. Elle habite la municipalité de Saint-Césaire depuis 2002 et a fondé la Maison de la culture Au cœur de la Montérégie en 2008. La candidate a également travaillé au Festival Juste pour rire et pour la firme Marie Chouinard.

 

Les élections partielles, tant pour le poste de maire que de conseiller, auront le 29 avril à Saint-Césaire. Les candidats qui souhaitent se présenter ont jusqu’au 30 mars pour déposer leur dossier de candidature.

 

Avec l’aide de Claude Hébert.

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires