Saint-Armand: la baisse de la taxe sur l’essence porte fruit

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Saint-Armand: la baisse de la taxe sur l’essence porte fruit
Alexia Marchessault

CARBURANT. La baisse de la taxe sur l’essence, décrétée par le ministre  des Finances du Québec pour les stations-services situées à proximité de la frontière canado-américaine, profite à l’économie locale.

«Notre volume d’affaires a augmenté de 15 % depuis le 1er avril, date d’entrée en vigueur de la nouvelle mesure. Sur une période de dix jours, ça finit par paraître», indique le propriétaire de la station Petro-T de Saint-Armand, Martin Chevalier.

Au dire de ce dernier, les clients sont plus nombreux et achètent davantage de carburant.

«Il y a beaucoup de gens de Montréal et de Saint-Jean-sur-Richelieu qui font le détour et viennent s’approvisionner chez nous. La plupart font le plein d’essence et c’est encore plus vrai pour les propriétaires de pick-up qui possèdent de gros réservoirs», renchérit Alexia Marchessault, pompiste à la station-service de Saint-Armand durant le week-end.

La jeune employée reconnait que la baisse des prix à la pompe y est pour beaucoup, mais croit également que les gens sortent de chez eux avec le retour du beau temps.

«J’aime ça quand il y a du monde, car le temps passe plus vite», ajoute-t-elle.

Répit aux automobilistes

Beaucoup de consommateurs de la grande région de Bedford ont pris l’habitude au fil des ans de traverser la frontière pour aller faire le plein de  carburant à moindres coûts. Cette pratique semble perdre en popularité depuis deux semaines en raison de la baisse de valeur de la devise canadienne et des efforts déployés par Québec pour renverser la vapeur.

Les postes d’essence de Saint-Armand et Frelighsburg, situés à moins de cinq km de la frontière, bénéficiaient jusqu’à tout récemment d’un rabais de taxe sur l’essence de 0,08 $ / litre, dont ils pouvaient faire profiter les consommateurs. Avec l’entrée en vigueur de la nouvelle mesure, le rabais consenti à ces détaillants totalise maintenant 0,12 $ / litre (baisse additionnelle de 0,04 $).

Les stations-services situées dans un rayon de 5 à 10 km, de 10 à 15 km et de 15 à 20 km de la frontière sont elles aussi concernées et bénéficient  respectivement d’un rabais de taxe de trois sous, deux sous et un sous.

La nouvelle politique du gouvernement Couillard vaut non seulement pour les régions du Québec contiguës aux États-Unis, mais également pour les régions situées aux abords de l’Ontario et du Nouveau-Brunswick.

«On voit cette mesure d’un bon œil, puisqu’au final, ce sont les automobilistes qui obtiennent un répit financier, tout comme les entreprises québécoises qui avaient de plus en plus de difficultés à être compétitives», indique Anne-Sophie Hamel-Longtin, porte-parole de CAA-Québec.

Avec la collaboration de Ghyslain Forcier

Le prix du carburant en région

. Saint-Armand: 1,01.9 $

. Frelighsburg:   1,01.9 $

. Sutton:             1,05.9 $

. Dunham:          1,09.9 $

. Bedford:           1,09.9 $

. Cowansville:    1,11,4 $

. Granby:            1,11.4 $

. Bromont:          1,15.4 $

Prix affichés le 12 avril pour un litre d’essence ordinaire

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires