Taxes en hausse à Ange-Gardien

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Taxes en hausse à Ange-Gardien
L’admininistration Ménard a choisi d’abaisser le taux de la taxe foncière générale de 0

Confontrée à des «choix difficiles» en raison de l’augmentation des dépenses et de nouvelles obligations auxquelles elle ne pouvait se soustraire, l’administration Ménard a été contrainte de puiser davantage dans la poche des citoyens pour équilibrer son budget. En 2013, les contribuables font ainsi face à une augmentation réelle moyenne de la taxe foncière de l’ordre de 11,4 %.

À Ange-Gardien, l’adoption des prévisions budgétaires pour 2013 n’a pas été un exercice de tout repos et a même donné lieu à des «discussions viriles», pour reprendre l’expression de la mairesse Odette Ménard.

«Malgré les divergences d’opinion entre les différents membres du conseil, le budget a presque fait l’unanimité et a finalement été adopté à quatre voix contre une», résume Mme Ménard.

Cette dernière laisse entendre que Ange-Gardien faisait face à des «choix difficiles» en raison de l’augmentation des dépenses et de nouvelles obligations auxquelles elle ne pouvait se soustraire.

La municipalité devra notamment assumer des frais d’avocats pour la défense d’un conseiller, des frais d’archivage pour rattraper un retard d’une vingtaine d’années et les frais liés à la tenue des élections générales de novembre prochain. Il lui faudra également défrayer les coûts du pavage de la rue des Mésanges, de l’entretien d’un cours d’eau, des études pour les installations septiques et de la rénovation extérieure du centre communautaire (modification de la sortie arrière et isolation de la cage d’ascenseur). La facture de la Sûreté du Québec augmentera par ailleurs de 40 000 $. Il y en a pour plus de 320 000 $, au bas mot.

«Reporter à demain les dépenses d’aujourd’hui aurait été facile, mais irresponsable, car les défis grandiront et la charge ne fera qu’augmenter avec le temps. Nous avons choisi la voie la moins facile», affirme Mme Ménard.

Compte de taxes à la hausse

L’admininistration Ménard a choisi d’abaisser le taux de la taxe foncière générale de 0,725 $ à 0,63 $ du cent dollars d’évaluation pour compenser l’entrée en vigueur du rôle d’évaluation triennal 2013-2014-2015.

«Les contribuables feront face à une augmentation réelle moyenne de la taxe foncière de 11,4 %», signale la mairesse.

En vertu du nouveau rôle, la valeur des immeubles imposables à Ange-Gardien grimpe de 290 596 300 $ à 372 498 800 $, en hausse de 28 %. Les revenus des taxes foncières augmentent par ailleurs de 2 044 639 $ à 2 346 736 $ (augmentation de 14,8%).

Les Gardangeois devront payer un peu plus pour la collecte des matières résiduelles (hausse de 3,64 $) et des matières recyclables (hausse de 1,41 $). La facture pour l’eau potable demeure cependant inchangée, à 125 $ par unité de logement (tarif résidentiel de base), 0,49 $ du mètre cube (tarif résidentiel basé sur la consommation) et à 0,55 $/m<V>3<V> (tarif commercial lourd et industriel basé sur la consommation).

Le tarif pour l’épuration des eaux usées est également gelé pour une autre année, à 250 $ par unité de logement et à 1 000 $ pour le commercial lourd et l’industriel.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires